Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Archives > 2003 > 14ème Festival International de musique de la Côte d’Emeraude à (...)

14ème Festival International de musique de la Côte d’Emeraude à Dinard

Lundi 18 août 2003

La musique russe est au programme avec le duo Slepneva-Shereshevskaya.
Depuis 1998, Ludmila Slepneva forme un duo avec la pianiste russe Réna Shereshevskaya. Les deux artistes se sont produits en Russie, en Allemagne et en France. Son répertoire est très vaste et comprend les mélodies de compositeurs russes (de Glinka à Chostakovitch) !

Lundi 18 août 2003 21h00

Ludmila SLEPNEVA, soprano Rena SHERESHEVSKAYA

Récital de chant et piano :

- P. TCHAIKOVSKI (Tolstoi) « au milieu d’un bal bruyant » opus 38 n°3P.
- TCHAIKOVSKI (Pouchkine) Air de Lisa, extrait de « La Dame de Pique »
- M.GLINKA (Pouchkine) Adèle
- N. RIMSKI KORSAKOV - Air de la Reine de Chemakha, extrait de l’opéra « Le Coq d’Or »
- S.RACHMANINOV Les Lilas opus 25 n° 5.
- P.TCHAIKOVSKI (Pouchkine) : Oublier si vite
- M.GLINKA (Pouchkine) : Ruslan et Ludmila - Cavatine de Ludmila
- M. GLINKA Barcarolle
- N. RIMSKI KORSAKOV (Mei) : La Fiancée du tsar - Air de Marfa (Scène de la folie)
- M. GLINKA (Pouchkine) : Sérénade
P. TCHAIKOVSKI N’étais-je pas un petit brin d’herbe opus 47 n° 7.
- S.RACHMANINOV (V. Hugo) : La réponse - opus 21 n°4.
- S.RACHMANINOV (.Sévérianine) : Les marguerites - opus 38 n°6.
- S.RACHMANINOV (Pouchkine) : Chanson géorgienne -opus 4 n°4.
- S.RACHMANINOV Fragment d’Alfred Musset - opus 21 n° 6.

Ludmila Slepneva

Née dans la région de Moscou, Ludmila Slepneva rêve dans son enfance de devenir danseuse... Pourtant, ses dons évidents pour le chant orientent ses études musicales vers le domaine lyrique : après avoir terminé l’école de musique Ippolitov-Ivanov de Moscou, elle intègre le célèbre Institut Gnessine de la capitale russe (actuellement Académie Musicale de Russie) où elle travaille avec la cantatrice Nina Shilnikova.
Lauréate de plusieurs concours lyriques internationaux (notamment, du Concours Francisco Vinias de Barcelone et celui de Bilbao), Ludmila Slepneva est nommée depuis 1993, soliste de l’Opéra Stanislavski de Moscou.
Depuis cette époque, la cantatrice se produit en Europe Occidentale : elle chante Violetta dans la Traviata de Verdi à Bilbao( en 1993), participe en 1994 à la production de Chérubin de Massenet l’Opéra de chambre de Vienne. La même année, elle interprète Tatiana dans Eugène Onéguine de Tchaïkovski, toujours à l’Opéra de chambre de Vienne, dans la reconstitution de la mise en scène originale de K. Stanislavski.

Au cours des années 1994-96, la soprano russe chante le rôle de Donna Elvira dans Don Giovanni au Festival Mozart de Schönbrunn, ainsi que le rôle titre dans Susanna de Flyod à l’Opéra de chambre de Vienne. L’Opéra du Rhin l’invite à chanter dans sa production de la Pucelle d’Orléans de Tchaïkovski (en 1997) et l’Orchestre National de Lille lui confie le rôle
De Donna Anna dans le Convive de pierre d’A Dargomyjski ( en 1998).

En 2000-2001, Ludmila Slepneva chante le rôle de Madame Ledoine dans le Dialogue des Carmélites de Poulenc, celui d’Elvira dans Don Giovanni à Cagliari : elle s’est également produite à l’Opéra d’Innsbruck dans Le Bal masqué de Verdi et à l’opéra de Karlsruhe dans Ruslan et Ludmila de Glinka.

Depuis septembre 2001, Ludmila Slepneva est soliste de l’Opéra de Mannheim où elle a déjà chanté le rôle d’Elettra dans Idomeneo de Mozart, celui de Mimi dans la Bohème de Puccini, sans oublier Violetta dans la Traviata de Verdi, Donna Anna dans Don Giovanni de Mozart, ainsi que le rôle de Rosalinde dans la Chauve-souris de Johann Strauss. En avril 2002, elle a interprété le rôle titre dans Turandot de Puccini à l’Opéra d’Innsbruck. En novembre 2002, elle a fait des débuts remarqués dans le rôle titre dans Madame Butterfly de Puccini à l’opéra de Mannheim.

Par ailleurs, la cantatrice se produit lors de nombreux récitals de mélodies aussi bien en Russie qu’en France, Autriche, Italie ou Allemagne. Son répertoire dans ce domaine est très vaste et comprend aussi bien les mélodies de compositeurs russes (de Glinka à Chostakovitch), que les lieder de Brahms ou de Richard Strauss.

Réna Shéreshevskaya

Originaire de Bakou, Réna Shéreshevskaya étudie le piano au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou de 1972 à 1977 dans la classe du célèbre professeur Lev Vlassenko. C’est auprès de lui qu’elle se perfectionne par la suite de 1977 à 1981, obtenant son diplôme du cycle doctorant. Depuis 1967, la pianiste donne des concerts et des récitals dans l’ex-Union Soviétique, ainsi qu’en Pologne.

Professeur-assistant au Conservatoire Tchaïkovski, Réna Shereshevskaya enseigne le piano de 1980 à 1991 à l’Ecole Centrale de Moscou pour enfants surdoués avant d’être nommée en 1991 directrice du département piano à l »Institut Supérieur de musique Ippolitov-Ivanov.

Depuis 1993, elle est professeur de piano à l’Ecole Nationale de musique de Colmar. De 1994 à 1999, elle fut professeur-assistant au Conservatoire National Supérieur de musique à Paris. Réna Shereshevskaya est invitée à donner des cours, non seulement en Europe, mais également outre-Atlantique : elle a animé des masterclasses au Festival International de Colmar, à Nice, Nancy, Strasbourg, Mulhouse, Vannes, Montréal (Canada), New Paltz et Seattle (U.S.A.).° Nombre de ses élèves ont remporté des concours nationaux et internationaux de piano : Young Concert Artists International Auditions à New York, Stravinsky Competition (Illinois, USA),°concours de Montréal, concours de jeunes pianistes V. Krainev à Kharkov, concours « Royaume de la musique » de Paris, concours de la principauté d’Andorre...

La pianiste russe donne régulièrement des concerts de musique de chambre en France et accompagne des chanteurs. Des concerts sont prévus au Festival de la Côte d’Emeraude à Dinard en été 2003, ainsi qu’à Innsbruck, en Autriche.

© lundi 18 août 2003, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document