Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Archives > 2006 > 2006 - 2007 Année de l’Arménie en France : Expositions

2006 - 2007 Année de l’Arménie en France : Expositions

L’Arménie, l’un des plus puissants pays de l’antique Proche-Orient (Ourartou, IXe - début VIe siècle av. J-C.), a été intégrée dans l’empire achéménide.

DANS LES MONTAGNES DE L’ARMÉNIE-TRÉSORS
DU MUSÉE DE GUMRI (CHIRAK) - 500 000 ANS D’HISTOIRE

- Musée archéologique et vieille église de Saint-Raphaël
- Musée départemental des Antiquités (Rouen)

L’exposition démontre dans quelle mesure les recherches
archéologiques conduites dans la région du Chirak éclairent
et restituent l’histoire des origines de l’occupation humaine en Arménie. Après les premières implantations (Satani-Dar, Haykadzor...) au Paléolithique ancien jusqu’au Néolithique, l’Arménie vit d’abord le passage d’une société agraire structurée autour de villages permanents (IVe et IIIe millénaires).

Dans un second temps, se constituent des chefferies régionales ou petites principautés avant l’apparition des premières agglomérations (fin IIe - début Ier millénaire av. J-C.) jusqu’à la constitution du premier « Etat » centralisé, l’un des plus puissants de l’antique Proche-Orient (Ourartou, IXe - début VIe siècle av. J-C.). Cet Etat est intégré dans l’empire achéménide.
Ensuite, vient la naissance d’une dynastie royale arménienne dirigée par les Orontides-Ervandides (fin IVe
- début IIe siècle av. J-C.) à laquelle succède la dynastie des Artaxiades (IIe - IIIe siècle).
L’exposition présente les collections du dépôt de Gumri, vestige du grand musée régional détruit par le séisme de 1988.

La richesse de ses collections permet d’apprécier l’importance de ce musée qui conserve les résultats des recherches archéologiques menées dans le Chirak depuis le XIXe siècle. Des objets provenant des musées nationaux d’Erevan (Arménie) et du Louvre (France) ainsi que du musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye (France) et de celui d’Erebuni (Arménie) rappellent le soutien appuyé de ces structures à la renaissance du musée régional de Gumri.

5 janvier - 3 mars 2007
Musée archéologique et vieille église de Saint-Raphaël

17 avril - 22 juillet 2007
Musée départemental des Antiquités
198 rue Beauvoisine, Rouen

LIVRE ARMÉNIEN : CINQ SIÈCLES DE TRÉSORS

- Bibliothèque nationale de France - Site Richelieu
(Paris)

La BNF dévoile ses collections arméniennes, parmi les plus
importantes d’Europe mais peu connues du grand public.
Une cinquantaine de pièces, manuscrits précieux et imprimés
anciens, témoignent de l’intérêt et de la curiosité que
suscite depuis des siècles en France la culture arménienne.
Les chefs-d’oeuvre de son patrimoine écrit, acquis principalement sous les règnes de Louis XIV et Louis XV, déploient les multiples facettes d’un savoir religieux et profane.

Eclaté en différentes écoles en Arménie et plus tardivement
à Constantinople ou à Ispahan, un art du livre spécifique,
enrichi d’influences extérieures, a vu le jour. Copiés sur parchemin ou sur papier, évangéliaires et recueils liturgiques s’ouvrent sur des frontispices et des miniatures aux couleurs vives qui illustrent les scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament ou de la vie des saints. L’écriture, inventée au Ve siècle pour traduire la Bible, y déploie ses différents styles tandis que dans les marges, lettrines et lettres ornementées représentent végétaux ou animaux fantastiques. À partir du XVIe
siècle, alors que persiste la tradition manuscrite, les premières imprimeries, installées tout d’abord en Europe, éditent pour les marchands arméniens qui sillonnent les routes du monde, livres de dévotion et de divertissement agrémentés de gravures. L’impression de la Bible en 1666 constitue un événement éditorial, que renforce la parution d’ouvrages religieux, d’érudition et de littérature et qui permettent, tant en Orient qu’en Occident, une large diffusion du patrimoine culturel arménien.

28 janvier - 25 mars 2007
Bibliothèque nationale de France
Site Richelieu (Crypte)
58 rue de Richelieu, 75002 Paris

© lundi 2 octobre 2006, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document