Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Archives > 2003 > 24 nouveaux sites inscrits à l’UNESCO, dont le site de la vieille ville de (...)

24 nouveaux sites inscrits à l’UNESCO, dont le site de la vieille ville de Derbent / Russie

Patrimoine de l’Unesco (2003)

Le site de la vieille ville de Derbent a joué un rôle crucial pour le contrôle du passage nord-sud à l’ouest de la mer Caspienne depuis le premier millénaire avant J.-C. Les structures défensives construites par les Sassanides au Ve siècle après J.-C. ont été continuellement utilisées par les gouvernements perses, arabes, mongols et timurides qui leur ont succédé pendant quelque quinze siècles.

En juillet 2003, les vingt-quatre nouveaux sites ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, dont, pour la première fois, des sites de Mongolie, Kazakhstan. Ces inscriptions ont été décidées par le Comité du patrimoine mondial, réuni depuis le 30 juin 2003 au siège de l’Organisation dans le cadre de sa 27e session, sous la présidence de Vera Lacoeuilhe (Sainte-Lucie).

Lorsque le 16 novembre 1972, la Conférence générale de l’UNESCO adopte la Convention du patrimoine mondial, culturel et naturel, l’événement ne fait guère de bruit. Pourtant, 31 ans plus tard, la convention est devenue l’une des principales victoires de l’organisation : 175 Etats s’y sont ralliés, 125 sont entrés sur la Liste du patrimoine mondial, qui compte 754 sites « de valeur universelle exceptionnelle ». Quant aux touristes, ils se ruent sur ces destinations vedettes !

La liste du patrimoine mondial compte désormais 754 sites de "valeur universelle exceptionnelle", dont 582 culturels, 149 naturels et 23 mixtes.

Les nouveaux sites culturels inscrits pour la CEI sont : Citadelle, vieille ville et forteresse de Derbent / Fédération de Russie et le mausolée de Khoja Ahmad Yasawi / Kazakhstan !

Notez également, les nouveaux sites culturels inscrits pour la Pologne : Eglises en bois du sud de la Petite Pologne ; et pour la République tchèque : le quartier juif et la basilique Saint-Procope de Trebic.

Citadelle, vieille ville et forteresse de Derbent


Fédération de Russie, Caucase oriental,
côte occidentale de la mer Caspienne
N42 03 10.7 E48 17 49.9


Justification d’inscription :

Le site de la vieille ville de Derbent a joué un rôle crucial pour le contrôle du passage nord-sud à l’ouest de la mer Caspienne depuis le premier millénaire avant J.-C. Les structures défensives construites par les Sassanides au Ve siècle après J.-C. ont été continuellement utilisées par les gouvernements perses, arabes, mongols et timurides qui leur ont succédé pendant quelque quinze siècles.

La vieille ville de Derbent et ses structures défensives constituent la partie la plus importante des systèmes de défense stratégique conçus et construits sous l’empire sassanide le long de son limes nord, et maintenus jusqu’à l’occupation russe au XIXe siècle.

La citadelle, la vieille ville et la forteresse de Derbent faisaient partie du limes nord de l’empire perse sassanide, qui s’étendait à l’est et à l’ouest de la mer Caspienne. Les fortifications en pierre se composaient de deux murailles parallèles formant une barrière du front de mer jusqu’à la montagne. La ville de Derbent s’élevait entre ces deux murailles, et elle a en partie conservé son tissu médiéval. Le site a gardé une grande importance stratégique jusqu’au XIXe siècle.

© samedi 23 août 2003, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document