Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Culture > A Saint-Pétersbourg, une exposition à la gloire de Poutine

A Saint-Pétersbourg, une exposition à la gloire de Poutine

Vladimir Poutine avec un enfant, un poussin, tenant des fleurs ou la larme à l’oeil : les amateurs ont pu apprécier mercredi à Saint-Petersbourg une exposition de peinture destinée à donner une image "humaine" de l’ex-agent du KGB et homme fort du pays.

"Je voulais créer des portraits +humains+ de Vladimir Poutine, qui suscitent de bons sentiments", a déclaré le peintre Alexeï Sergueenko, dont l’exposition riche de douze tableaux, qui se tient dans la ville natale du dirigeant russe, est intitulée "L’homme au coeur d’or".

"Poutine et le poussin" représente l’actuel Premier ministre et président élu depuis le 4 mars tenant dans sa main un minuscule volatile dont il approche ses lèvres. "Poutine et les fleurs" le met en scène dans un champ de marguerites, un bouquet dans les bras.

Une autre toile le montre tenant sur ses épaules un petit garçon, auréolé d’un soleil rayonnant, d’autres toiles le font figurer à vélo dans la campagne avec de jeunes filles, et enfin tel qu’il s’adressa à la foule le soir de son élection, une larme coulant sur sa joue.

M. Poutine, ceinture noire de judo et ancien agent du KGB soviétique en Allemagne de l’Est, a cultivé depuis son arrivée au pouvoir en 2000 une image de dur, s’affichant volontiers un fusil à la main, torse nu sur un cheval, aux commandes d’un bombardier ou encore traquant un tigre dans la taïga.

Il a également multiplié les expressions peu littéraires, promettant par exemple de "buter les terroristes jusque dans les chiottes".

Alexeï Sergueenko affirme avoir été inspiré par M. Poutine pleurant le 4 mars devant les caméras après l’annonce de sa victoire à la présidentielle, une image qui avait suscité nombre de commentaires et d’interrogations dans le pays.

Interrogé, le dirigeant russe avait expliqué que la larme était vraie mais due au vent froid qui frappait son visage.

"Moi, je préfère croire que les larmes venaient de ses sentiments", a dit M. Sergueenko, qui affirme être un partisan de Vladimir Poutine.

© mercredi 21 mars 2012, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.