Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Agenda culturel > Livres > Alexandre Adler et Vladimir Fédorovski "Le Roman du Siècle rouge"

Alexandre Adler et Vladimir Fédorovski "Le Roman du Siècle rouge"

De la révolution bolchevique à la guerre froide, de la perestroïka à l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine, la Russie a connu durant le XXe siècle des événements décisifs, aux répercussions géopolitiques majeures.

Quel regard porter sur ces années cruciales qui ont engendré l’une des plus grandes ruptures de l’Histoire ? Pour mettre en lumière le passé et décrypter les enjeux que doit affronter la jeune Fédération de Russie, deux hommes, intimement marqués par le Siècle rouge, échangent leur expérience et leur analyse. L’un, Vladimir Fédorovski, diplomate russe, a subi de l’intérieur le système totalitaire et participé à sa destruction ; l’autre, Alexandre Adler, intellectuel européen d’abord séduit par le communisme, a finalement perdu ses premières illusions.
Deux itinéraires et deux points de vue, tantôt convergents, tantôt divergents, qui posent un regard neuf sur les leaders et les rouages du Siècle rouge, et interrogent sans tabou la Russie d’hier et d’aujourd’hui.

"Le Roman du Siècle rouge" par Alexandre Adler
Vladimir Fédorovski, Patrice de Méritens (Interviewer)
Editeur : Rocher (Editions du)
Collection : Le roman des grands destins
ISBN : 978-2-268-07289-0
EAN : 9782268072890
Nb. de pages : 214 pages
Dimensions : 15,1cm x 24,3cm x 1,7cm
19,9 euros

© jeudi 16 février 2012, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.