Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > La Russie administrative > Oblats de la Fédération de Russie (46) > Arkhangelsk > Alexandre Donskoï, maire de la ville russe d’Arkhangelsk, candidat à la (...)

Alexandre Donskoï, maire de la ville russe d’Arkhangelsk, candidat à la présidentielle 2008

Alexandre Donskoï, maire de la ville russe d’Arkhangelsk et candidat à la présidentielle russe de 2008, s’est retrouvé mercredi au coeur d’une polémique pour avoir rendu publique une vidéo qui montrerait le versement d’un pot-de-vin au gouverneur local.

Alexandre Donskoï, maire de la ville russe d’Arkhangelsk et candidat à la présidentielle russe de 2008, s’est retrouvé mercredi au coeur d’une polémique pour avoir rendu publique une vidéo qui montrerait le versement d’un pot-de-vin au gouverneur local : "Je pense que je vais bientôt avoir des problèmes à cause de cela, pour avoir rendu publics ces faits. Des faits très graves, de corruption, qui touchent beaucoup de monde dans l’administration de la région".

Au centre du scandale, une vidéo placée sur le site de la mairie montre un important entrepreneur local, de dos, remettant un pot-de-vin en dollars "à un homme ressemblant au gouverneur" de la région d’Arkhangelsk, Nikolaï Kissiliov. Une vérification est en cours concernant la diffusion de la vidéo sur le site de la mairie.
Il était impossible de visionner la vidéo sur le site de la mairie d’Arkhangelsk (arhcity.ru), port industriel au bord de la mer Blanche, bloqué. Le gouverneur de la région d’Arkhangelsk a démenti quant à lui la véracité de cette vidéo.

Le jeune élu avait créé la surprise fin 2006 en annonçant sa candidature à l’élection présidentielle de mars 2008, à l’approche de laquelle le régime tend plus que jamais à contrôler toute voix discordante.

L’enquête est ouverte au titre de l’article 145 du code de procédure pénale russe, a-t-elle précisé. Cet article concerne les "affaires d’accusation publique", ce qui pourrait augurer de poursuites judiciaires contre le maire d’Arkhangelsk si ses accusations étaient jugées infondées.

Le ton du reportage de NTV, contrôlé par le pouvoir via le groupe Gazprom-Médias, va dans ce sens. L’auteur du reportage précise en effet que le jour où la vidéo accusatrice est censée avoir été tournée, le 5 août 2005, le gouverneur, nommé par Vladimir Poutine, ne pouvait se trouver dans le bureau où le film est tourné.

© jeudi 19 juillet 2007, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.