Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Agenda culturel > Cinéma > Arbre du Désir (L’)

Arbre du Désir (L’)

Un film de Tenguiz Abouladze

FICHE TECHNIQUE

FICHE ARTISTIQUE

  • Réalisation : Tenguiz Abouladze
  • Scénario : Revaz Inanichvili et Tenguiz
    Abouladze
  • Dialogues : d’après les récits de
    Guéorgui Leonidze
  • Images : Lomer Akhvlediani
  • Musique : Bidzina Kvernadze et Yakob
    Bobokhidze
  • Production : Grouzia Films
  • Lika Kavjaradze : Marita
  • Sosso Djatchviliani : Guédia
  • Sofiko Tchiourelli : Foufala
  • Zaza Kolelchvili : Chete
  • Kote Daouchvili : Tsitsikore
  • Kakhi Kavcadze : Yoram

URSS - 1976

Dans un petit village du Caucase, au début du siècle... Marita, la fille du
vieux Tchatchika, vient d’arriver au village ; elle s’éprend d’un garçon de son
âge, Guédia ; les quelques moments de bonheur qu’ils passent ensemble leur
semble éternels. Mais, les anciens du village ont décidé de l’avenir de
Marita et la contraignent à épouser un jeune homme fortuné et de bonne
famille, Shota.

Shota n’est pas un mauvais bougre, bien au contraire ; mais, malgré ses
attentions et sa prévenance, Marita ne peut pas oublier Guédia... Un jour, les
deux amants se retrouvent, et le drame éclate. L’infidélité de Marita est
vite connue et condamnée par tous : c’est à dos d’âne qu’elle sera
ignominieusement exhibée dans tout le village ; Guédia, fou de douleur sera
tué alors qu’il s’élance pour la délivrer.

Tenguiz Abouladze est le réalisateur de
REPENTIR (Grand Prix du Jury - Cannes 1987)

© lundi 12 octobre 1998, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.