Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






LIVRES
Accueil > Culture > Agenda culturel > LIVRES > BD "Ostfront - Stalingrad " par Fabrice Le Henanff



BD "Ostfront - Stalingrad " par Fabrice Le Henanff

La bataille de Stalingard : le 21 août 1942 - 2012

La bataille de Stalingrad (aujourd’hui Volgograd) en URSS, un tournant stratégique majeur de la Seconde Guerre mondiale, du 17 juillet 1942 au 2 février 1943.

" A Stalingrad, les gonds du destin ont tourné ", dira Churchill. Le destin de trois hommes sur le front de l’est entre 1942 et 1943... L’oberleutnant Tomas von Vilshofen, jeune lieutenant qui reçoit son premier commandement à Stalingrad, l’unteroffizier Max Dinger, vétéran de la campagne de Pologne et de France, et l’unterfeldwebel Sepp Steiner appartenant à un bataillon disciplinaire. Trois regards sur ce front de l’Est, l’autre front, l’autre guerre... totale. Ostfront c’est aussi une ville : Stalingrad et les six mois d’une bataille impitoyable pour sa conquête.

Durant la Seconde Guerre mondiale — appelée « Grande Guerre patriotique » en Union soviétique —, la ville devint le centre de la bataille de Stalingrad. Elle est considérée comme la plus coûteuse en vies humaines de l’histoire militaire, ainsi que le point charnière de la guerre contre les forces de la Wehrmacht.

La bataille débuta le 21 août 1942 et prit fin le 2 février 1943. En termes de pertes humaines, environ 200 000 soldats des forces de l’Axe ainsi que 1 000 000 soldats soviétiques trouvèrent la mort, sans compter le nombre toujours inconnu de civils tués, ni celui encore plus élevé des blessés. La ville fut pratiquement anéantie et réduite à un champ de ruines et de gravats, mais sa reconstruction démarra sitôt que les Allemands eurent quitté la ville.

Pour l’héroïsme durant la bataille, Stalingrad reçut le titre de « Ville héros » (en russe : город-герой, gorod-gueroï) en 1945, et le roi George VI du Royaume-Uni récompensa pour leur bravoure les citoyens de Stalingrad par une épée sertie de diamants. Un mémorial à la mémoire de la bataille, dominé par une imposante statue allégorique de la Mère Patrie (statue de la Mère-Patrie) fut bâti sur le kourgane Mamaïev, une des collines où la guerre fut la plus intense. Un grand nombre de villes à travers le monde (et plus spécialement celles qui endurèrent les affres de la guerre) établirent des liens de jumelage et d’amitié avec la ville.

Album : 64 pages
Editeur : Editions 12 bis (26 mai 2011)
ISBN-10 : 2356482520
ISBN-13 : 978-2356482525
Paru le : 26 mai 2011







  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

  A la une !


Anatoly Karpov est né le 23 mai 1951...

Sabantuy 2017 à Paris...
Jeudi 25 mai 2017 de 10:00 à 17:30

Igor Bitman...
Du 10 mai au 10 juin 2017

Récital de piano Aleksey Ishchanko...
10, 15 et 29 JUIN 2017

Rétrospective Andreï Tarkovski...
DU 28 JUIN AU 12 JUILLET 2017 (Paris)

Andreï Sakharov est né le 21 mai 1921 à Moscou...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe


Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 01.84.19.39.44
Envoyez un mail !