Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Artistes russes
Accueil > Culture > Musique et danse > Artistes russes > Bulycheva Veronika



Bulycheva Veronika




Chanter l’Amour est mon oxygène. En Russie, vivant derrière le rideau de fer j’étais assoiffée de découvrir ce qu’il y avait derrière… J’ai toujours voyagé à travers la musique. A Paris, carrefours des cultures, mes rencontres avec des musiciens du monde entier m’ont ouvert d’autres horizons. Je chante le blues pour exprimer la révolte et la liberté. Durant la période communiste le jazz, considéré comme musique diabolique et loisir facile des bourgeois réprouvés, était interdit.

La nostalgie de la bossa se mêle parfaitement avec celle que draine la Russie, à une différence près : c’est qu’au Brésil il y a du soleil donc c’est une nostalgie lumineuse tandis qu’en Russie, elle est absolument tragique. J’ai envie de vivre heureuse et amoureuse. A travers mes chansons je me fie à l’homme et je livre les souffrances de la femme afin d’entamer un dialogue d’affinités…

Pour venir en France j’ai pris le Transsibérien mais dans l’autre sens - de l’est à l’ouest. Laissant derrière moi les plaines, les forêts et les rivières où l’on est soumis à la loi de la nature (là-bas on m’appelait Mowgli), je suis entrée dans la civilisation, m’enchaînant à elle, acceptant ses règles, son jeu de société, ce monde géré par les hommes et leur soif d’argent. Ici je me sens comme une boussole, partagée entre les 4 coins du monde : je suis européenne d’esprit, asiatique de naissance, africaine de cœur et indienne d’Amérique (parente des esquimaux) de par mes origines génétiques. Quelle direction je montre ? La mienne, peut-être, mais je ne sais pas où elle mène !

Biographie

Véronika Bulycheva est née d’un père russe et d’une mère oudmourte dans un petit village de l’Oural en Russie. A 15 ans, commence des études musicales au lycée de Votkinsk, la ville natale de Piotr Illytch Tchaikovski : elle étudie l’accordéon, le chant lyrique, la direction de chœur et la direction d’orchestre.

En 1989 elle entre à l’Académie des Arts de Saint-Pétersbourg où elle suit un cursus de guitare jazz et apprend la composition. Ses études achevées, forte de plusieurs années d’expériences de la scène et confiante dans son talent, elle quitte Saint-Pétersbourg en 1992 pour Paris.



A Paris Veronika Bulycheva forme le duo Mamouchka avec sa compatriote Natalia Ermilova, chanteuse et violoniste elles enregistrent 4 CD de chant traditionnel russe (label ARB music). En même temps elles tournent pour les J.M.F (Jeunesses Musicales de France) pendant 4 ans, se produisent sur les scènes de Paris, notamment en première partie de Benabar. Mamouchka est accueilli par de nombreux festivals de musiques du monde.

Pendant son parcours professionnel Veronika Bulycheva côtoie des musiciens renommée internationale, tels que le trompettiste de jazz Erik Truffaz, batteur camerounais Félix Sabal-Lecco, contrebassiste franco-turque Emek Evci, pianiste de jazz Martial Besombes et bassiste Jannick Top

Depuis 2004, Veronika se consacre à ses compositions personnelles, qui ont donné naissance à quatre albums CD.

Envoyer un message à Véronika Bulycheva :



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


  Dans la même rubrique

0 | 10

  A la une !


LA FUITE ! - Comédie fantastique en huit songes de Mikhaïl Boulgakov...
Du 29 novembre au 17 décembre 2017, Saint-Denis

VIIème Festival « Soirées du cinéma russe de Bordeaux »...
Du 29 novembre au 4 décembre 2017, Bègles

Vente aux enchères numismatique...
Vendredi 1er décembre 2017, Monaco

Léonide Ouspensky, le mystère de l’icône 1987-2017...
Du 5 décembre 2017 au 14 janvier 2018, Paris



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe


Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 01.84.19.39.44
Envoyez un mail !