Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Infos > Orthodoxie > Communiqué de l’ Administration Diocésaine sur Nice

Communiqué de l’ Administration Diocésaine sur Nice

La communauté de Nice a dû donner un jeu de clés de la cathédrale de Nice à l’huissier agissant pour le compte de la Fédération de Russie, le mercredi 7 décembre 2011.

A la suite du jugement en référé de la cour d ’appel d’Aix rejetant la demande de l’ACOR visant à suspendre l’exécution du jugement en date du 31 octobre dernier, la communauté de Nice a dû donner un jeu de clés de la cathédrale de Nice à l’huissier agissant pour le compte de la Fédération de Russie, le mercredi 7 décembre dernier à l’issue d’un inventaire contradictoire qui s’est terminé vers 15 heures. Aussitôt des vigiles d’une société privée de gardiennage ont été placés devant le portail du territoire de la cathédrale empêchant l’entrée sur le site y compris pour les prêtres de la paroisse alors qu’aucune décision d’expulsion n’a été prononcée par la justice à l’encontre de l’ACOR. Des pourparlers téléphoniques s’en sont suivis pour déterminer les conditions des célébrations des samedi 10 et dimanche 11.

A l’issue de la divine liturgie du dimanche présidée par le Père Jean Gueit, entouré de Père Nicolas Ozoline, Père Michel Philippenko et Père Igor Koritzky, le Père Jean a annoncé que dans les circonstances présentes la paroisse St Nicolas de Nice allait désormais célébrer à l’église St Nicolas et Ste Alexandra (rue Longchamp) du moins jusqu’aux travaux de remise en état. L’ Administration Diocésaine déplore vivement la vigueur des méthodes utilisées et apporte tout son soutien à la paroisse St Nicolas de Nice qui va devoir trouver un lieu de culte dès janvier 2012 pendant la durée des travaux à la rue Longchamp.

L’ Administration Diocésaine rappelle que le résultat du pourvoi en cassation introduit par l’association cultuelle contre la décision d’Appel de mai 2011 ne sera pas connu avant un an. L’ « affaire » de la cathédrale est donc momentanément suspendue d’un point de vue judiciaire.

Mais pour l’heure, l ’Administration Diocésaine estime injuste et violente à l’égard de la paroisse Saint-Nicolas et de l’Archevêché tout entier la décision de l’État russe de donner la jouissance de la cathédrale au Diocèse de Chersonèse afin de fonder « une nouvelle paroisse ».

L’Archevêché ne peut combattre cette démarche de l’État russe ; mais il a cependant le droit et le devoir de réaffirmer avec force que le transfert de l’usage de la cathédrale par la Fédération de Russie au Patriarcat de Moscou et son acceptation par ce dernier est contraire aux règles de fonctionnement de l’Église orthodoxe, tant d’un point de vue ecclésiologique que canonique. Comme cela a été rappelé à plusieurs reprises à propos de Nice sur des sites divers, un évêque ne peut intervenir dans les affaires d’un autre diocèse sans l’accord exprès de ce dernier, sous peine de se voir infliger des sanctions pouvant aller jusqu’à l’interdiction.

Or, dans le cas de Nice, le Patriarcat de Moscou a bien obtenu les clés de la cathédrale qui lui ont été données par le représentant de la Fédération de Russie et s’y installe pour y célébrer, sans la bénédiction de l’évêque diocésain dont relève l’autel de la cathédrale.

Monseigneur Gabriel exprime à ce propos son plus profond désarroi et appelle tous les fidèles de l’Archevêché à rester solidaires de la paroisse St Nicolas de Nice et leur demande de prier pour les soutenir dans cette difficile épreuve qui est aussi une épreuve pour tout l’Archevêché.

© lundi 26 décembre 2011, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document