Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Agenda culturel > Livres > "Comprendre le poutinisme" de Françoise Thom

"Comprendre le poutinisme" de Françoise Thom

PARU LE 14/02/2018 - Prix : 17,90 €

Comment définir le régime de Poutine ? S’agit-il d’un autoritarisme camouflé sous des décors démocratiques ? Avons-nous affaire à une forme d’autocratie, dans la continuité de l’histoire russe, ou à une oligarchie mafieuse ? Quelle est l’influence de l’ex-KGB, sur le mode de pensée des hommes du Kremlin et sur leurs méthodes de gouvernement ? Le régime peut-il survivre à son homme fort ? Pourquoi l’opposition donne-t-elle une impression de faiblesse et de division face à un pouvoir dont les échecs sont aujourd’hui flagrants ?

Pour répondre à ces questions, l’auteur se penche sur la genèse et l’histoire du poutinisme. Elle souligne la place de la « com » dans ce système mêlant archaïsme et modernité. La politique étrangère de la Russie est analysée à travers les évolutions de sa politique intérieure. Ainsi apparaît le paradoxe de ce pays : l’affirmation d’une « civilisation russe » tournant le dos à l’Occident cache la passion nihiliste qui anime le Kremlin et qui exerce une influence délétère, en Russie et à l’étranger.

Voir le livre sur Amazon, Decitre, Fnac

Agathe de Lastyns (Lelitteraire.com)
Un ouvrage exem­plaire ! Le nou­veau livre de Fran­çoise Thom, spé­cia­liste de l’URSS et de la Rus­sie post­com­mu­niste, a le rare avan­tage d’être entraî­nant comme un roman poli­cier et lim­pide comme un article de presse, sans man­quer pour autant d’aucune des qua­li­tés qu’on attend d’un tra­vail d’historien.

Michel Eltchaninoff (Philosophie Magazine)
L’un des mérites de ce livre est de retracer la genèse du poutinisme, ce contre-modèle aux démocraties occidentales. Dès les années 1990, la Russie commence à tourner le dos à l’Europe, déstabilise les ex-républiques soviétiques tentées de se rapprocher de l’Ouest, soumet le jeu démocratique à une « technologie politique » qui le vide de son sens. Il ne reste à Vladimir Poutine, qui succède à Eltsine en 1999, qu’à éliminer les oligarques, à les remplacer par ses collègues des services secrets et à installer sa propre kleptocratie, justifiée par une idéologie conservatrice, eurasiste et anti-occidentale. Mais, selon l’historienne, le « messianisme national » et l’« internationale du ressentiment » qu’il prétend cimenter sont d’abord les héritiers du nihilisme russe du XIXe siècle. Dans sa tentative idéologique de dégoûter les Européens de la démocratie, Poutine cherche plus la « destruction » que l’influence. Or, d’après elle, c’est surtout pour les Russes que les conséquences seront dévastatrices. Une vision sombre mais originale de l’histoire russe.

Françoise Thom, spécialiste de l’URSS et de la Russie postcommuniste, enseigne l’histoire à l’université Paris-Sorbonne. Elle a publié de nombreux ouvrages, dont Les Fins du communisme (1994), Beria : le Janus du Kremlin (2013) et récemment : Géopolitique de la Russie (avec J.-S. Mongrenier, 2016).

Date de parution : 14/02/2018
Editeur : Desclée De Brouwer
ISBN : 978-2-220-09426-7
EAN : 9782220094267
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 235 pages
Dimensions : 12,5 cm × 18,0 cm × 2,0 cm
Prix : 17,90 €

© mercredi 7 mars 2018, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document