Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Anniversaire
Accueil > Anniversaire > Déporté dans un camp sibérien, Ossip Mandelstam y meurt le 27 décembre 1938



Déporté dans un camp sibérien, Ossip Mandelstam y meurt le 27 décembre 1938

27 décembre 1938 - 2004

Ossip Emilevitch Mandelstam fait parti des sacrifiés de l’Histoire, de ces hommes à avoir été nus dans un siècle que la barbarie n’a cessé d’entacher. Il est condamné à cinq ans de travaux forcés, camp de transit n°3/10 prés de Vladivostok. Les deux dernières années de la vie d’Ossip Mandelstam constituent donc l’ensemble des Cahiers de Voronej.

Ossip Emilevitch Mandelstam, né à Varsovie le 15 decembre 1891. Élève à la fameuse école expérimentale de Ténichev à Saint-Petersbourg, puis à la Sorbonne et au Collège de France à Paris, Ossip Mandelstam étudie le français, l’allemand, le grec. Son premier livre, "La Pierre", paraît en 1913 et lui assure un succès immédiat. Mandelstam est alors l’un des chefs de file du mouvement "acméiste" en Russie. En 1933 il écrit sur Staline : Les doigts sont des vers, gras et bouffis ;/ (...)Ses bacchantes de cafard grossier rient" (traduction Henri Deluy) et ce "quand sa moustache rit, on dirait des cafards" (traduction François Kérel).

Le verdict ne tardera pas à tomber : première arrestation le 16 mai 1934, mandat n°512. Interrogatoires par l’Oguépéou, tentative de suicide, condamnation à trois ans d’exil à Tcherdyn, région de Perm, jugé producteur d’oeuvres littéraires contre-révolutionnaires. Fin juin 1934 arrivée des Mandelstam à Voronej. Surveillé, exclu, suspecté, quatre ans plus tard le mandat d’arrêt n°2817 tombe. Il est condamné à cinq ans de travaux forcés, camp de transit n°3/10 prés de Vladivostok. Les deux dernières années de la vie d’Ossip Mandelstam constituent donc l’ensemble des Cahiers de Voronej. Déporté dans un camp sibérien, Ossip Mandelstam y meurt d’épuisement le 27 décembre 1938. Les Cahiers de Voronej, publiés intégralement, sont ses derniers poèmes : l’ultime quartz de lumière d’un météore.

Les Cahiers de Voronej (1935-1937)
Ossip Mandelstam
Traduit du russe par Henri Abril
Circé
347 pages, 22.87 €

Autres livres du même auteur :

- Les Poèmes de Moscou (1930-1934)
- Le Deuxième livre (1916-1925)



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40

  A la une !


L’URSS des cinéastes...
Du 18 octobre au 27 décembre 2017, Paris

6 rencontres autour de spectacles russes...
Du 25 octobre au 5 novembre 2017, Arcueil & Paris



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe


Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 01.84.19.39.44
Envoyez un mail !