Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Anniversaire > Destin de Sophie Kovalevskaya (15.01.1850 - 10.02.1891)

Destin de Sophie Kovalevskaya (15.01.1850 - 10.02.1891)

Le 10 Février 1891 - 2004

Une femme extraordinaire, Sophie Kovalevskaya était non seulement une grande mathématicienne, mais également un auteur et une avocate des droits des femmes au 19ème siècle. C’était sa lutte pour obtenir la meilleure éducation disponible qui a commencé à ouvrir les portes des universités aux femmes. En outre, son travail de recherche en mathématiques a incité les hommes à reconsidérer leurs notions archaïques sur l’inferiorité des femmes dans de telles carrières scientifiques.

15 Janvier 1850 - 10 Février 1891

Sophie (Sofia) Kovalevskaya est née en 1850.

Kovaleskaia commença d’étudier les mathématiques très jeune. Elle prétend avoir étudié les vieilles notes de calcul de son père. Quand elle avait quatorze ans elle a appris la trigonométrie afin de comprendre un livre de physique qu’elle lisait.

Après la conclusion de son instruction secondaire, Sophie était déterminée à continuer ses études au universitaires. Cependant, les universités ouvertes aux femmes étaient en Suisse, et les jeunes femmes célibataires n’ étaient pas autorisées à voyager seules.

Pour résoudre le problème Sophie c’est mariée avec Vladimir Kovalevsky en septembre 1868.

En 1870, Sophie a décidé qu’elle a voulu poursuivre des études avec Karl Weierstrass à l’université de Berlin. Weierstrass était considéré comme l’ un des mathématiciens les plus renommés de son temps, et il n’a pas pris Sophie au sérieux. Seulement après l’évaluation d’ un problème qu’il lui avait donné, il remarqua son génie. Il lui a immédiatement donné des cours particuliers parce qu’ elle ne pouvait toujours pas accéder à l’ université. Sophie a étudié avec Weierstrass pendant quatre ans. Après ses quatre années elle avait publié trois articles dans l’ espoir d’avoir une promotion. Le dernier, "sur la théorie d’équations partielles," a été publié au journal de Crelle, un honneur énorme pour un mathématicien inconnu.

En 1880, Kovalevskaya est revenue à son travail de mathématicienne avec une nouvelle volonté. Elle a présenté un article sur les intégrales abéliennes à une conférence scientifique et elle a été très bien reçue.

Puis, en 1883, elle reçut une invitation d’un ancien étudiant de Weierstrass : Gosta Mittag-Leffler. Au commencement c’était seulement une position provisoire, mais au bout de cinq ans, Kovalevskaya avait prouvé sa valeur à l’université. Alors est venue une série de grandes réussites.

Heureusement, peu après Sophie réalisa "son plus grand triomphe personnel" . En 1888, elle a présenté son article, "sur la rotation d’un corps plein autour d’un point fixe," en concurrence pour le Prix Bordin par l’Académie Française des Sciences et elle a obtenu le prix.

"Avant le travail de Kovaleskaia, les seules solutions au mouvement d’un corps rigide autour d’un point fixe avaient été développées pour les deux cas où le corps est symétrique". Dans son article, Sophie a développé la théorie pour un corps asymétrique où le centre de masse n’est pas sur un axe à l’intérieur du corps.

En automne de 1889, elle est revenue à Stockholm. Au debut du mois de fevrier 1891, elle part pour l’Italie pour profiter du climat. De retour vers la Suede, une mauvaise coordination des transports la laisse egaree, seule et trainant ses bagages sous la neige et le vent glacial. Elle succombe a une attaque de pleuresie consecutive a ce refroidissement, au jour pres tout comme Descartes, deux siecles plus tot. Le 10 février 1891, Sophie Kovalevskaya s’est éteinte.

Pendant sa carrière elle a écrit dix articles de mathématiques et de physique mathématique et également plusieurs travaux littéraires. Plusieurs de ces articles scientifiques ont provoqué l’impulsion pour des découvertes futures.

© mardi 10 février 2004, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.