Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Infos > Société > Eutelsat dément avoir interrompu une chaîne caucasienne sous pression (...)

Eutelsat dément avoir interrompu une chaîne caucasienne sous pression russe

Eutelsat, basé à Paris et premier opérateur européen de services fixes par satellite, s’est mis "au service de la censure russe", avait dénoncé dimanche la chaîne Perviy Kavakazky, dans un communiqué à Paris.

L’opérateur satellite Eutelsat a démenti avoir coupé, sous la pression de la Russie, la diffusion d’une chaîne de télévision émettant depuis la Géorgie, Perviy Kavakazky, présentée comme la première chaîne russophone du Caucase hors du contrôle du Kremlin.

Eutelsat a indiqué avoir diffusé cette chaîne pendant une période d’essai d’une semaine, qui a commencé et s’est achevée aux dates convenues, et qu’il attendait maintenant la signature d’un contrat pour reprendre sa diffusion.

"De notre point de vue, il n’y a aucune raison pour ne pas conclure un contrat avec eux", a déclaré la porte-parole d’Eutelsat, Vanessa O’Connor, ajoutant que la diffusion reprendrait dès le contrat signé.

Selon la chaîne, Interspoutnik aurait signé ce contrat pour fournir des services de télévision satellitaire à Gazprom Média, filiale du géant gazier russe qui est sous l’étroit contrôle du Kremlin.

"Après avoir signé le 15 janvier un contrat important avec Interspoutnik, compagnie satellitaire russe, Eutelsat a décidé d’arrêter la diffusion de Perviy Kavkazky, chaîne caucasienne en langue russe", ajoute le communiqué.

Selon la porte-parole d’Eutelsat, Interspoutnik est un des clients de l’opérateur depuis plusieurs années et l’accord annoncé récemment était simplement une prolongation d’arrangements existants.

La chaîne Perviy Kavakazky était diffusée depuis début janvier sur le satellite W7 d’Eutelsat, à destination des populations du Caucase, y compris le Causase russe, mais aussi d’Asie centrale, d’Ukraine et du Bélarus.

De vives tensions persistent entre la Géorgie et la Russie depuis l’arrivée au pouvoir fin 2003 du président pro-occidental Mikheïl Saakachvili, et la guerre éclair en août 2008 pour le contrôle du territoire séparatiste géorgien de l’Ossétie du Sud.

Parmi les présentateurs de la chaîne figure Alla Doudaïeva, la veuve de Djokhar Doudaïev, dirigeant séparatiste tchétchène tué par une roquette russe en 1996.

© mercredi 10 février 2010, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document