Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Archives > 2005 > Festival d’Annecy sacre le meilleur film animé ’russe’ de tous les temps de (...)

Festival d’Annecy sacre le meilleur film animé ’russe’ de tous les temps de Youri Norstein

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D’ANIMATION, du lundi 6 au samedi 11 juin 2005

Devenu animateur un peu malgré lui (depuis toujours il voulait être peintre), Youri Norstein effectue un long apprentissage au studio Soyuzmultfilm de Moscou, où il anime essentiellement pour d’autres réalisateurs, même s’il a quelques rares occasions de travailler en coréalisation.

Le Conte des Contes

Sa toute première collaboration, avec Arkadi Tiourine, s’intitule Le 25 octobre - Le Premier jour ; cet hommage aux grands artistes de la Révolution attire d’ailleurs quelques ennuis à ses réalisateurs qui, évidemment, n’avaient pas mis en valeur les bons artistes. Avec le cinéaste confirmé Ivan Ivanov-Vano, il réalise La Bataille de Kerjenets, donnant vie à des fresques et des miniatures russes du Moyen-Âge pour raconter un épisode de l’invasion tartare.

Après le premier film qu’il réalise seul (Le Renard et le Lièvre, malheureusement plus disponible), Youri Norstein réalise deux autres courts métrages tous publics : Le Héron et la Cigogne, remarquable pour son ambiance tragicomique digne de Tchekhov ; puis Le Hérisson dans le brouillard, où il fait un usage magistral de sa technique consistant à filmer avec une caméra multiplan des éléments découpés dans des cellulos.

On retrouve la même technique et la même atmosphère nostalgique dans son chef-d’œuvre, Le Conte des contes, une association poétique de ses souvenirs d’enfance, de ses peurs concernant le présent et de ses espoirs pour l’avenir. Depuis sa demeure, une cabane abandonnée dans les bois, le personnage d’une berceuse traditionnelle russe - le Petit Loup gris - explore d’autres univers.

Un petit garçon imite l’agressivité de son père ivre ; un poète frustré reçoit de la part de son chat des conseils pour mieux écrire ; un pêcheur et sa femme invitent un parfait inconnu à dîner. Deux enquêtes internationales (organisées par l’olympiade de l’animation à Los Angeles en 1984 et le festival de Zagreb en 2002) ont sacré cette œuvre énigmatique meilleur film animé de tous les temps.

© vendredi 10 juin 2005, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.