Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Economie / Espace PRO > Fiat intensifie son expansion dans les pays émergents

Fiat intensifie son expansion dans les pays émergents

Le constructeur automobile italien Fiat envisagerait d’ouvrir une usine en Russie, alors qu’il poursuit son expansion en Inde et au Brésil, indique jeudi la presse italienne.

Le groupe turinois aurait à l’étude le projet d’un établissement à Saint-Pétersbourg en Russie, rapporte La Stampa en citant l’agence russe "Ria-Novosti".

"Depuis longtemps, l’entreprise a déclaré son intention d’investir en Russie, où elle est déjà présente à travers des collaborations, mais pas avec une production directe", souligne le journal.

Fiat multiplie en effet les démarches depuis plusieurs mois pour trouver un partenaire local en Russie, mais il ne semble pas avoir beaucoup avancé sur ce dossier. Des négociations pour un projet de coentreprise avec le russe Sollers ont ainsi échoué en février.

Début juin, le ministère russe du Développement économique a annoncé que "Fiat s’était engagé à investir 1,1 milliard d’euros dans la construction de deux usines à Nijni-Novgorod" (400 km à l’est de Moscou). Mais le groupe n’a donné aucun détail sur ce projet.
Le défi est d’autant plus important pour le constructeur italien, qu’il considère la Russie, avec l’Inde et la Chine, comme les marchés automobiles les plus prometteurs du futur.

En Inde, Fiat a vendu 20.493 voitures en 2010, à travers l’accord noué avec son partenaire local Tata, indique la Stampa, qui estime que l’entreprise turinoise "a d’ultérieures perspectives de développement dans ce pays, puisqu’elle est remontée à la deuxième place pour son niveau de satisfaction auprès des clients indiens selon le classement de Jd Power 2010".

Le Brésil, enfin, où Fiat a vu ses ventes ralentir sur les 15 premiers jours d’août, reste malgré tout l’un des marchés les plus importants pour le groupe, note le journal.

"En 2010, Fiat a vendu au Brésil 760.000 voitures et vise 1,1 million d’unités vendues d’ici à 2014", rappelle le quotidien turinois.

Le constructeur a par ailleurs annoncé le 9 août qu’il prévoyait d’ouvrir une deuxième usine au Brésil, dans la région de Pernambuco, à Goiana, au nord de Recife, après celle de Belo Horizonte
Entre 1,3 et 1,5 milliard d’euros seront investis dans la réalisation d’un pôle industriel automobile avancé d’une capacité productive de 200 à 250.000 unités par an.

© mardi 23 août 2011, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.