Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






International
Accueil > Actualités > International > Fillon sur la Russie : "l’intérêt de la France" n’est "pas de changer d’alliance"



Fillon sur la Russie : "l’intérêt de la France" n’est "pas de changer d’alliance"




François Fillon a affirmé jeudi que "l’intérêt de la France n’est évidemment pas de changer d’alliance" en se tournant vers la Russie plutôt que les Etats-Unis, tout en renouvelant sa volonté de "retisser un lien" avec la Russie.

"Ce qui compte dans la politique étrangère que je veux conduire, c’est que la France défende ses intérêts", a affirmé M. Fillon lors du débat télévisé de l’entre-deux-tours de la primaire de la droite.

"Et les intérêts de la France, ce n’est évidemment pas de changer d’alliance, quelle caricature", s’est-il encore exclamé.

"Nous sommes les alliés des Etats-Unis, nous partageons avec les Etats-Unis des valeurs fondamentales que nous ne partageons pas avec les Russes et nous avons une alliance de sécurité avec les Etats-Unis, donc nous n’allons pas la remettre en cause", a poursuivi l’ancien Premier ministre (2007-2012), favori de la primaire.

Interrogé sur les éloges du président russe Vladimir Poutine, qui voit en M. Fillon "un grand professionnel" qui "se distingue fortement des (autres) hommes politiques de la planète", le député de Paris a répondu ne pas avoir "entendu du tout de soutien".

"Il se trouve que nous avons travaillé ensemble car j’ai été Premier ministre pendant cinq ans et il a été Premier ministre pendant cinq ans", a poursuivi M. Fillon au sujet de M. Poutine. "Ce sont les seules relations que nous avons."

M. Fillon a toutefois qualifié d’"absurde" la politique conduite par François Hollande à l’égard de la Russie, estimant qu’elle menait ce pays à "se durcir, à s’isoler, à actionner les réflexes nationalistes".

"Or il se trouve que la Russie est le plus grand pays du monde, bourré d’armes nucléaires donc un pays dangereux si on le traite comme nous l’avons traité depuis cinq ans", a poursuivi M. Fillon. "Ce que je demande c’est que l’on s’asseye autour d’une table avec les Russes sans que l’on demande l’accord des Etats-Unis et que l’on retisse un lien, si ce n’est une confiance, qui permette d’amarrer la Russie à l’Europe."





Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 120

  A la une !


"Spéculations" - Exposition d’Alexandre Barberà-Ivanoff...
Du 20 novembre au 18 décembre 2017, Fréjus

LA FUITE ! - Comédie fantastique en huit songes de Mikhaïl Boulgakov...
Du 29 novembre au 17 décembre 2017, Saint-Denis



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe


Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 01.84.19.39.44
Envoyez un mail !