Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Voyage en Russie
Accueil > Voyage en Russie > Forteresse-héros de Brest



Forteresse-héros de Brest

Brest a acquis une renommée mondiale dans les premiers jours de la Grande Guerre nationale. Pendant près d’un mois, la petite garnison de la place forte repoussa les attaques d’un ennemi dix fois supérieur en nombre.

Aussi longtemps que ses défenseurs restèrent en vie, les hitlériens ne réussirent pas à occuper entièrement la citadelle. Le 8 mai 1965, le Présidium du Soviet Suprême de l’U.R.S.S. attribuera à Brest-Litovsk le titre de ’forteresse héros’ et lui décernera l’Ordre de Lénine et celui de l’Etoile d’Or des Héros !

Le 22 juin 1941, à 3 heures du matin les troupes allemandes pénétrent en Union soviétique, avec 3 millions d’hommes, 3.600 chars et 4.200 avions...rompant ainsi le pacte de non-agression. L’Armée Rouge au moment de l’offensive allemande est en pleine refonte et au début les troupes soviétiques se replient, mais devant Brest l’armée rouge résiste victorieusement aux assauts des Allemands.

Le 22 juin 1941. Brest.

8 000 soldats russes se retrouvent face à l’armée allemande de 17 000 soldats qui a fait de la prise de cette citadelle l’un de ses objectifs principaux de cette première journée de guerre !Deux blindés arrivent à pénétrer dans la cour centrale, mais l’un deux est détruit avec un canon anti-char seulement manœuvré par deux servants. Le 24 juin 1941, la porte de Brest reste aux mains des russes après des engagements aux corps à corps...

Le 27 juin 1941 : Les mortiers super-lourds de 540 et 600 mm commencent à pulvériser la citadelle : ils ne seront utilisé qu’à Sebastopol et Brest-Litovsk. Enfin Zoubatchev et Fomine seront capturés. Le premier mourra en 1944 au camp de Hammelburg, le second sera fusilier le 30 juillet devant la porte de Chelm.

Deux survivants, le sergent chef Kouvaline et le soldat Volkov seront abattus derrière la dernière mitrailleuse en action. Pour finir, ce symbole de la résistance :

- "Nous sommes trois , nous défendons cette église, et nous avons juré de ne pas céder. Juillet 1941."

- "Je suis seul. Les allemands sont à l’intérieur de l’église. Il me reste une grenade, mais ils ne m’auront pas vivant."

N’oublions pas la résistance de Brest où se distingueront les lieutenants Nicolaï Chtcherbakov, Anatoli Vinogradov et le commissaire politique Piotr Kochkarov. 962 sildats et membres de leurs familles ont trouvé la mort ici.

La guerre se fait impitoyable : sur une ligne de front de plus de 3.000 kilomètres, 2,9 millions de soldats soviétiques défendent leur patrie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Union soviétique a subi environ 21 millions de morts, 12% de sa population... En URSS, cette guerre a été totale : 10 millions de civils ont péri.

Après la guerre, la citadelle de Brest obtint le titre honorifique de Citadelle-Héros. Ses ruines, ont été conservées, les forts et les casemates à demi détruits, criblés de balles et d’éclats, les murs des casernes et des bâtiments endommagés par les obus, les fossés, les remparts ont été préservés tels qu’ils étaient lors des combats. Un Mémorial a été aménagé sur le territoire de la citadelle.

Le centre de cette composition est le monument "le Courage" : le buste d’un soldat défenseur de la place a été sculpté dans un énorme bloc de granit et, à côté, un obélisque de 100m en forme de baïonnette jaillit vers le ciel. Devant le monument sous trois plates-formes de dalles de labradorite reposent les cendres de 823 défenseurs de la citadelle.

Sur la rive du Moukhavets, on remarque la sculpture "la Soif" : un soldat tente d’atteindre l’eau avec son casque. Le musée aménagé dans la citadelle rassemble des armes, des casques, des affaires personnelles, des documents, des lettres des soldats, des officiers de la "garnison immortelle" (ainsi appela-t-on après la guerre les défenseurs de la citadelle de Brest).







  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40

  A la une !


Sûreté nucléaire, les leçons de Tchernobyl...

Les Matriochkas de Semenov...

Six clichés sur les Russes !...
Macha - Enfants de l’Est

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Mug Russie.net spécial anniversaire 1997-2017...
20 ans de Russie.net !

TROÏKA Tourisme, Créateur de voyages en Russie...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe


Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 01.84.19.39.44
Envoyez un mail !