Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Economie / Espace PRO > Gazprom, puissant levier de la politique étrangère russe

Gazprom, puissant levier de la politique étrangère russe

Le groupe Gazprom est un géant assis sur les premières réserves de gaz et un levier essentiel de la politique étrangère de la Russie.

La stratégie du groupe, dirigé par Alexeï Miller, qui pèse 7% du PIB russe, est décidée en étroite collaboration avec le gouvernement, qui a placé deux ministres à son conseil d’administration : Viktor Zoubkov, Premier vice-Premier ministre, et Viktor Khristenko, ministre de l’Energie.

De loin le premier producteur et exportateur mondial de gaz, Gazprom est contrôlé par l’Etat russe, qui a porté en juin 2005 sa participation dans son capital à plus de 50%.

Gazprom contrôle 17% des réserves mondiales de gaz. En 2009, il a extrait 460 milliards de mètres cubes de gaz.
Le géant russe est un fournisseur indispensable aux Européens à qui il livre un quart de leur consommation de gaz mais aussi à la plupart de ses voisins de l’ex-URSS.

La compagnie qui compte plus de 376.000 employés contrôle aussi le plus vaste réseau de gazoducs au monde, long de 159.500 km.
Son monopole sur ce réseau clef non seulement pour le transit de gaz russe mais pour celui d’Asie centrale a souvent été décrié ces dernières années en Occident, étant perçu comme un moyen de pression politique du Kremlin.

Pour réduire sa dépendance envers les pays de transit, comme l’Ukraine par où passe la quasi-totalité de ses livraisons vers l’Europe, Gazprom cherche à prendre le contrôle des gazoducs dans les pays tiers ou à en construire de nouveaux qui lui permettent aussi de diversifier ses débouchés.

Il a ainsi inauguré début avril le chantier de construction du gazoduc Nord Stream sous la Baltique, qui doit permettre une liaison directe avec l’Allemagne.

Le groupe avance aussi ses pions avec l’italien Eni sur le projet South Stream visant à acheminer du gaz de Russie vers l’Europe via la mer Noire, concurrent du projet Nabucco promu par l’Union européenne.
Gazprom, qui possède des activités dans le pétrole via sa filiale Gazprom Neft, est aussi à la tête d’actifs dans des domaines aussi divers que la banque (Gazprombank), le transport aérien (Gazprom Avia), ou les médias (avec en particulier la chaîne de télévision NTV).

© jeudi 27 mai 2010, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document