Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Infos > Politique > Gorbatchev sort de son silence et accuse les dirigeants russes

Gorbatchev sort de son silence et accuse les dirigeants russes

Le parti Russie Unie dirigé par le Premier ministre Vladimir Poutine fonctionne "comme le Parti communiste de l’Union soviétique, simplement en pire", a déclaré M. Gorbatchev lors de la présentation d’un rapport sur le 25e anniversaire de la perestroïka.

L’ancien dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev accuse les autorités russes d’échec en matière de démocratie et de revenir sur le processus de réformes qu’il avait engagé avec la perestroïka dans les années 1980.

Le parti Russie Unie dirigé par le Premier ministre Vladimir Poutine fonctionne "comme le Parti communiste de l’Union soviétique, simplement en pire", a déclaré M. Gorbatchev lors de la présentation d’un rapport sur le 25e anniversaire de la perestroïka.

Les autorités russes "sont revenues au monopole du parti au pouvoir et en sont même fières". "Nous avons des institutions, nous avons un parlement, bien que je ne sache pas si on peut appeler cela un parlement. Il semble que nous ayons tout et rien. C’est comme des décorations", a critiqué le dernier dirigeant de l’URSS.

Le gouvernement russe "cherche à mettre en place son programme de modernisation pratiquement sans prendre en considération les gens", a-t-il encore dit.

Or "la perestroïka a montré que la démocratisation était impossible sans glasnost, liberté de parole et d’information. Aujourd’hui, ces libertés sont réduites et restreintes par des moyens retors", souligne le rapport présenté par la Fondation Gorbatchev.

Au cours des derniers mois, le président russe, Dmitri Medvedev, a multiplié les appels à la "modernisation" de la Russie. Fin 2009, il avait vivement critiqué le parti Russie Unie, lui reprochant son "arriération" et ses "intrigues", après un scandale de fraudes lors d’élections locales.

M. Gorbatchev, devenu en 1985 le secrétaire général du Parti communiste, a mis en oeuvre dans les années suivantes les réformes de la perestroïka, politique de restructuration économique s’appuyant notamment sur la pratique de la glasnost (transparence).

Le rapport présenté par la fondation Gorbatchev estime que les réformes de la perestroïka sont "d’actualité" dans la Russie d’aujourd’hui.

Lauréat du Prix Nobel de la paix en 1990 pour ses efforts ayant contribué à la fin de la guerre froide, M. Gorbatchev est aussi respecté en Occident qu’il est critiqué en Russie pour sa politique, qui a plongé l’ex-URSS dans le chaos économique et a conduit au démantèlement de l’empire bâti par Moscou.

© mardi 9 mars 2010, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.