Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Archives > 2006 > Halle polonaise du Centenaire de Wroclaw a été classée Unesco

Halle polonaise du Centenaire de Wroclaw a été classée Unesco

La Halle du centenaire est un exemple précurseur du début de l’architecture et de l’ingénierie moderne ; elle illustre un important échange d’influences au début du XX e siècle et elle est devenue une référence majeur dans l’évolution postérieure des structures en béton armé.

La Halle du centenaire (Jahrhunderthalle en allemand et Hala Ludowa en polonais), un jalon de l’histoire de l’architecture en béton armé, a été construite entre 1911 et 1913 par Max Berg, alors architecte municipal de Breslau (l’ancien nom de Wroclaw). La Halle du centenaire, une salle d’exposition polyvalente, est un bâtiment à plan central au cœur du Parc des Expositions. La Halle du centenaire forme un quadrilobe symétrique, avec un vaste espace circulaire au centre (65 m de diamètre, 42 m de haut) qui peut accueillir 6 000 sièges. Le dôme nervuré de 23 m est coiffé d’une lanterne d’acier et de verre. Les fenêtres sont faites d’un bois dur exotique et, afin d’améliorer l’acoustique, les murs sont couverts d’une couche isolante de béton mélangé à du bois ou à du liège. Les élévations n’ont ni décoration ni ornement, mais la texture en béton apparent est marquée des empreintes du coffrage en bois. Du côté ouest de la Halle du centenaire se trouve une place monumentale conçue sur le modèle d’un forum antique. Du côté nord, on trouve le Pavillon à quatre dômes, dessiné par l’architecte Hans Poelzig en 1912 pour héberger une exposition historique. Dans la section nord du Parc des expositions, Poelzig a conçu une pergola en béton qui entoure un étang artificiel. A côté de l’entrée se trouve les bâtiments de la société qui administre le Parc des Expositions (Breslauer Messe AG), édifiés en 1937 d’après les plans de Richard Konwiarz. Un porte monumentale conduisant au forum et se présentant comme une colonnade, avec des colonnes en béton armé, fut conçue par Max Berg en 1924.

La Halle du centenaire est un exemple précurseur du début de l’architecture et de l’ingénierie moderne ; elle illustre un important échange d’influences au début du XX e siècle et elle est devenue une référence majeur dans l’évolution postérieure des structures en béton armé.

© jeudi 3 août 2006, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.