Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > La Russie administrative > Oblats de la Fédération de Russie (46) > Pskov > Jumelage catholique - orthodoxe ’Saint Jean-le-Précurseur Bruxelles - (...)

Jumelage catholique - orthodoxe ’Saint Jean-le-Précurseur Bruxelles - Pskov’

La communauté Saint-Jean-le-Précurseur est une communauté chrétienne catholique, célébrant en rite byzantin et en langue française. Elle est située à Bruxelles (Belgique). Elle a pour but de faire connaître la spiritualité des Eglises orientales, particulièrement des Eglises orthodoxes. Elle a établi des liens privilégiés, un jumelage, avec la paroisse saint Jean-le-Précurseur de Pskov (Russie du nord) dont le recteur est le P Andrei Davydov.

Jumelage avec une paroisse orthodoxe en Russie

PRESENTATION

Depuis 1993 la communauté chrétienne catholique est jumelée avec la paroisse de la Nativité de saint Jean-le-Précurseur à Pskov (Russie du Nord). Cette paroisse est établie dans l’ancienne collégiale d’un couvent aujourd’hui disparu. Ce couvent possédait plusieurs églises et des bâtiments conventuels dont il ne reste aujourd’hui que l’église de la Nativité de saint Jean-le-Précurseur datant du XII° siècle, et deux bâtiments du XIX°. C’est la plus ancienne église de la ville de Pskov (datée de 1125 à 1127 suivant les dernières recherches). Elle n’a jamais été reconstruite ni transformée et demeure un remarquable exemple de l’architecture russe de la période pré-mongole. En 1923 le couvent et l’église furent fermés, l’église souffrit diverses sortes d’atteintes et de destructions et elle fut considérablement abîmée durant la dernière guerre.

Pendant environ 20 ans, cette église fut utilisée à différentes fins par le régime soviétique (entrepôt, garage du KGB, etc.) de 1946 à 1990 une restauration extérieure partielle et des travaux de préservation furent entrepris. Elle était décorée de fresques très anciennes dont il ne reste plus que quelques traces. Rendue au culte de l’Eglise Orthodoxe russe en 1993, elle fut confiée à l’archiprêtre André Davidov, prêtre marié et père de quatre enfants, qui en est le recteur.

Le Père André Davidov est un iconographe de grand talent qui a une formation d’artiste peintre et de critique d’art. Il restaure l’église avec beaucoup de soin, lui rendant son aspect primitif, aussi proche que possible du style architectural et décoratif du XII° siècle, recréant des fresques inspirées des motifs et des techniques de l’époque, ainsi qu’une iconostase basse comportant une seule rangée d’icônes, comme il était d’usage dans la primitive Église Russe.

Il ne s’agit pas seulement de recréer un espace liturgique inspiré des modèles anciens, mais bien de faire correspondre les divers éléments dans une unité d’inspiration. Comme aime à le répéter le Père André Davidov, ses œuvres ne sont ni intégrées ni appliquées au cadre architectural du XII° siècle, mais sont directement inspirées et commandées par l’espace et les volumes architectoniques de cette œuvre majeure qui est parvenue jusqu’à nous intacte des modifications que l’on trouve habituellement dans ces monuments. Tous les spécialistes de l’art russe ancien s’accordent à le soutenir dans cette œuvre de restauration moderne inspirée de l’art contemporain à la construction de l’édifice. Cependant il faut déplorer que ces avis autorisés des meilleurs spécialistes ne sont pas suivis par la hiérarchie de l’Eglise Russe (et singulièrement par l’archevêque de Pskov) qui voudrait imposer une décoration de style tardif et anachronique dans un tel monument.

La communauté des paroissiens a déjà fait un admirable travail et le culte peut être célébré régulièrement dans ce superbe édifice.

Mais il reste bien des travaux à effectuer pour parfaire la restauration complète, prévue en trois tranches successives,et estimée à un montant total de 60.000 $ us.

La communauté chrétienne catholique a tissé des liens d’amitié et de soutien spirituels et matériels avec les membres de cette paroisse. Les dons et collectes effectués au profit de cette église ont, modestement mais efficacement, aidé à la restauration intérieure de l’église, mais c’est surtout l’amitié et le soutien spirituel réciproque entre les membres de deux paroisses qui forme le cœur de ce jumelage.

© jeudi 29 juillet 2004, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.