Russie.net, le web franco-russe

Основан в 1997 году

Accueil > Infos > Politique > L’épouse d’Ivan Kliaïn, arrêtée, a jeté 1,3 milliard de roubles cachés dans un (...)

L’épouse d’Ivan Kliaïn, arrêtée, a jeté 1,3 milliard de roubles cachés dans un oreiller par la fenêtre

16 NOVEMBRE 2020

L’épouse du maire de Tomsk, Ivan Kliaïn, a tenté de se débarrasser de 1,3 milliard de roubles lors d’une perquisition dans son appartement. Cet argent était des cartes de crédit cousues dans l’oreiller, qu’elle a jeté par la fenêtre.

L’épouse du maire arrêté de Tomsk, Ivan Kliaïn, a tenté de cacher les cartes de crédit de banques suisses et russes avec 1,3 milliard de roubles sur leurs comptes. Selon "KP-Novosibirsk", la femme a tenté de le faire lors d’une perquisition dans l’appartement.

Elle a jeté un oreiller contenant des cartes de crédit par la fenêtre, l’employé du maire, conducteur de l’usine Tomskoe Pivo l’a attrapé et a essayé de le cacher dans l’habitacle de la voiture. Cependant, le chauffeur a été arrêté et les preuves ont été saisies.

Auparavant, le tribunal du district de Kirovsky avait arrêté le maire Kliaïn deux mois auparavant. Il avait été arrêté pour abus de pouvoir. Le procès doit avoir lieu en janvier de l’année prochaine. Dans le même temps, Ivan Kliaïn n’admet pas sa culpabilité.

La séance du tribunal, en tant que mesure de répression, s’est déroulée sans auditeurs ni personnes, non autorisées en raison de « mesures anti-épidémiologiques ». Un rassemblement s’est réuni dans le bâtiment - plusieurs députés de la Douma de la ville, des fonctionnaires de l’administration municipale et des habitants de la ville soutenant Kliaïn. Ils ont recueilli des signatures sur une pétition visant à modifier la mesure de contrainte - afin que le maire ne soit pas emprisonné en attendant son procès. S’il est reconnu coupable, Kliaïn risque jusqu’à 7 ans de prison. La défense de Kliaïn a l’intention de faire appel de l’arrestation.

Le département de Tomsk du comité d’enquête de la Fédération de Russie rapporte que le suspect a illégalement ordonné en 2016 au chef du département de l’urbanisme et de l’architecture de saisir de fausses informations dans le système d’information géographique GeoCad - sur la présence d’une zone de protection sanitaire de 300 mètres autour du terrain de sa brasserie.

Un homme d’affaires de Tomsk voulait construire un complexe résidentiel sur ce territoire - et on lui a proposé de racheter le site de la "bière Tomsk" (Tomskoe Pivo) de Kliaïn pour 200 millions. Le promoteur a refusé et n’a pas reçu de permis de construire du tout.

D’après l’enquête, en conséquence, l’entrepreneur a subi "un préjudice substantiel, qui s’est traduit par l’impossibilité d’utiliser le terrain" pour la construction d’immeubles à appartements.

Dans la matinée du vendredi 13 novembre, les forces de l’ordre ont arrêté le maire de Tomsk. Le réseau a publié une photo du maire assis dans son bureau - avec deux officiers du FSB masqués derrière lui. Le maire a été emmené menottes aux poignets du bâtiment de l’administration de la ville.

Tomskoe Pivo est l’une des plus grandes entreprises de brassage locales. Kliaïn est devenu directeur de la brasserie en 1991, et quatre ans plus tard, il a été élu directeur général de l’entreprise.

Les prédécesseurs de Kliaïn en tant que maire de Tomsk ont également été arrêtés et condamnés. Le chef de la ville en 2007-2013, Nikolay Nikolaychuk a démissionné et un an plus tard, il a été détenu en Crimée. Il a été accusé d’abus de pouvoir - il a autorisé une entreprise de sa connaissance à effectuer des réparations routières sur l’autoroute de Moscou sans appel d’offres. Nikolaychuk lui-même n’a pas admis sa culpabilité. Néanmoins, il a été condamné à quatre ans de probation.

Le maire de Tomsk en 1996-2006, Alexander Makarov, a été arrêté au cours de la dernière année de son mandat. Il ne s’estimait pas non plus coupable, bien qu’il ait été accusé d’avoir extorqué de l’argent aux propriétaires d’une entreprise de construction et, par la suite, de corruption et d’abus de pouvoir. En 2010, il a été condamné à 11 ans et 8 mois de prison, en 2015 Makarov a été libéré sur parole.

Le maire Ivan Kliaïn s’est fait connaître dans tout le pays en 2017, lorsque les médias ont rapporté l’inauguration d’une colonne d’eau à Tomsk. Le président de la Douma de la ville, Sergueï Panov, a également assisté à la cérémonie de coupure du ruban et de discours .

« Il n’y a pas encore d’eau dans les maisons, mais il y en a déjà dans les rues. Il y a 29 puits dans cette zone, à partir desquels vous pouvez connecter l’eau aux maisons », a déclaré Kliaïn. Le coût de la construction d’un système d’approvisionnement en eau de 29 puits, sept colonnes d’eau et cinq bornes d’incendie était d’environ 13 millions de roubles.

Le Kremlin a déjà commenté la détention de Kliaïn - selon l’attaché de presse du président de la Fédération de Russie Dmitri Peskov, l’opération a été dure.

« Mais nous avons vraiment remarqué que c’était assez difficile, juste pendant l’événement. Cela tient probablement à la gravité des soupçons qui lui sont imputés. Mais nous n’avons pas les détails », a-t-il déclaré.

En raison de l’affaire pénale contre Kliaïn, le parti "Russie unie" a résilié son adhésion.


© lundi 16 novembre 2020
par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document