Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Archives > 2007 > L’exposition d’Ivan Aivazovsky (en russe) ou Hovhannes Aivazian (en (...)

L’exposition d’Ivan Aivazovsky (en russe) ou Hovhannes Aivazian (en arménien)

Nous sommes arrivés dans la soirée du 6 février au Palais de Chaillot pour l’inauguration de l’exposition du célèbre peintre Ivan Aivazovsky.

Cette exposition est présentée comme pièce centrale de l’année de l’Arménie en France « Arménie, mon amie ».


Ce grand artiste peintre mariniste russe que nous connaissons par les manuels scolaires soviétiques et russes, était, en réalité, arménien natif de Feodossia en Crimée. Rappelons qu’à cette époque la Crimée faisait partie de la Russie.

Plus tard, il fait ses études à St-Pétersbourg. A vingt ans il termine l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg avec une médaille d’or. II reçoit une bourse et étudie en Italie d’où il revient en maître renommé. Delacroix parlait de son art en termes élogieux ; Turner le qualifia de génial. Fidèle à sa devise "Vivre pour moi signifie travailler", il peint près de six mille toiles. De son vivant, sa maison à Féodossia est transformée en musée.

Ivan Konstantinovitch Aivazovsky (en russe) ou Hovhannes Aivazian (en arménien), chacune de ces deux communautés revendique l’origine du peintre, même au travers de son nom...

Très vite lors de l’inauguration on s’est rendu compte qu’il n’y avait pas de Russes ou vraiment très peu parmi le public invité. Pour les organisateurs du Musée de la marine, il s’agissait donc de n’a pas accentuer la division. Aucune représentation officielle russe, pas d’attaché culturel, pas d’ambassadeur.

Etrange ambiance. Avec un pincement au cœur, nous avons cherché le fameux ‘Deviaty val’, la neuvième vague, épopée du talent d’Aivazovsky, tableau puissant et grandiose de plus de 3 mètres. Introuvable…

On tombe enfin sur une plaquette qui annonce que ce tableau, acheté par le Tsar Nicolas I en 1851, propriété du musée russe, n’est pas présent. Pour nous consoler, il y a une petite photo en noir et blanc.

Le site Web du Musée russe à St-Pétersbourg nous offre la possibilité de le voir

On s’aperçoit alors que tous les oeuvres majeures sont absentes : « La mer noire » entre autres. La collection provient surtout des musées arméniens qui ont fait ce qu’ils peuvent. Du coup, l’exposition a l’air un peu éclectique, elle ne reflète pas le véritable talent du génie de la mer.

Certaines oeuvres d’Aivazovski ne plaide pas vraiment en sa faveur, comme par exemple ce tableau. Certes, il était un grand peintre mariniste et pas du tout figuratif.

Poursuivons, Aivazovsky devient un artiste militaire au quartier général central de la Marine russe. Il est membre honoraire des académies de St-Pétersbourg, d’Amsterdam, de Rome et de Paris (en 1845), de Florence (en 1876) et de Stuttgart (en 1878). Il avait reçu la Légion d’honneur et un certain nombre d’autres décorations étrangères. Il voyage dans toute l’Europe, visite la Turquie, l’Égypte et l’Amérique de 1892 à 1893, et vit en Italie pendant de nombreuses années.

Ivan Konstantinovitch Aivazovsky est mort le 5 mai 1900 à Feodossia en Crimée (Russie) où il est enterré dans le jardin de l’église arménienne Saint-Sarkis. Lors de sa cérémonie funèbre, la Marine russe tira des salves de canons en son honneur.

Alors, Aivazovsky n’était pas seulement russe ou arménien, il était et reste un génie universel de la peinture mariniste mondiale !

Ses Œuvres :

· 1835 : Vue de la côte près de Saint-Pétersbourg, Galerie Tretiakov, Moscou, Russie
· 1836 : Mer calme dans le Golfe de Finlande,
· 1836 : La grande rade de Kronstadt, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1837 : Moulin à vent en bord de mer, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1840 : La plage, Galerie Tretiakov, Moscou, Russie
· 1840 : La rade de Kronstadt, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1841 : Dans la baie d’Amalfi, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1841 : Le Chaos - ‘ou La Création’ -, Musée Arménien (Venise), Venise, Italie
· 1842 : La baie de Naples au clair de lune, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1843 : Rivage calme, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1843 : Gondolier sur la mer la nuit, Musée des Beaux Arts de la République du Tatarstan, Kazan, Russie
· 1843 : Les Pères Mékhitaristes sur l’île San Lazzaro degli Armeni près de Venise,
· 1844 : Le port de La Valette à Malte, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie * 1844 : Arrivée à Tallinn, Musée central de la Marine de Guerre, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1846 : La bataille de Navarin le 20 octobre 1827, Collège de la Marine, Saint-Pétersbourg
· 1846 : Vue d’Odessa au clair de lune, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1846 : Vue de Constantinople au clair de lune, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1848 : La bataille de Chesme, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1848 : La bataille dans le détroit de Chios, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1848 : Rencontre du brick Mercurei avec la Flotte russe après la défaite de deux navires de guerre turcs, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1848 : Vue de la tour Léandre (mythologie) à Constantinople, Galerie Tretiakov, Moscou
· 1849 : Clair de lune, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1849 : Tempête la nuit au clair de lune,
· 1850 : La dixième vague, Musée Russe, Saint-Pétersbourg
· 1852 : Arrivée dans la baie de Sébastopol, Musée de Théodosie, Moscou, Russie
· 1852 : Dans le port d’Odessa, Christie’s, Londres, Grande-Bretagne
· 1852 : Paysage côtier avec des pêcheurs et des navires à voile, Christie’s, Londres
· 1852 : Port d’Odessa sur la mer Noire, Collection particulière
· 1853 : Bataille navale russo-turque de Sinop le 18 novembre 1853, Musée de la Marine, Moscou, Russie
· 1853 : Bataille navale russo-turque de Sinop le 18 novembre 1853, Musée central de la Marine de Guerre, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1853 : La mer Noire à Koktebel, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1853 : Maison de bains à Théodosie au clair de lune, Musée des Beaux-Arts, Taganrog, Russie
· 1854 : Tempête (dessin à la pointe d’argent et aux crayons de couleur), Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1854 : Bateau de pêcheur à la côte dans l’aube du matin, Galerie Koller, Zürich, Suisse
· 1859 : Tours sur le rocher du Bosphore, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1861 : Sur l’île de Rhodes, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1864 : Vue de la mer depuis les montagnes en Crimée, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1867 : Sur l’île de Crète, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1868 : Orage en mer, Galerie Tretiakov, Moscou, Russie
· 1869 : Gunib village de montagne du Daghestan vu de l’est, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1869 : Installation de fixation au Bosphore, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1870 : Icebergs, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1870 : Naufrage près des côtes rocheuses,
· 1873 : L’arc-en-ciel - ‘ou Naufrage’ -, Galerie Tretiakov, Moscou
· 1873 : Naufrage, Christie’s, Londres, Grande-Bretagne
· 1873 : Naufrage, Collection particulière
· 1876 : Naufrage, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1878 : Mer au clair de lune, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1881 : La mer Noire, Galerie Tretiakov, Moscou, Russie
· 1882 : Coucher de soleil sur Constantinople, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1885 : Les pyramides de Gizeh, Musée des Beaux-Arts, Iaroslavl, Russie
· 1887 : Adieux de Pouchkine à la mer - peint avec Ilya Repine (1844-1930) -, Musée Pouchkine, Pouchkine, Russie
· 1889 : La vague, Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie
· 1889 : La vague, Galerie Tretiakov, Moscou, Russie
· 1889 : Noé descendant du Mont Ararat,
· 1891 : Mariage dans un village ukrainien, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1892 : La Maria prise dans la tempête, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1892 : Vagues déferlantes sur la côte de Crimée, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1894 : Chaîne du Caucase vue de la mer, The Ayvazovski Art Gallery, Théodosie, Ukraine
· 1897 : Après le naufrage, Musée des Beaux-Arts, Pskov, Russie
· 1897 : Pouchkine (1799-1837) sur les bords de la mer Noire, Musée des Beaux-Arts, Odessa, Ukraine
· 1899 : Visite de Lord Byron aux Mekhitaristes de l’ile San Lazzaro degli Armenie

© mercredi 7 février 2007, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document