Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > La Russie administrative > Républiques autonomes (21) > Tatarstan > La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) dans (...)

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) dans la capitale du Tatarstan, Kazan

L’assemblée annuelle de la BERD, qui se double d’un grand forum économique, est programmée dimanche et lundi dans la capitale du Tatarstan, une république de la Fédération de Russie située à environ 800 kilomètres à l’est de Moscou.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) va consacrer en se réunissant cette année à Kazan (Russie) son désengagement progressif d’Europe centrale et son redéploiement vers l’Orient, où elle se juge désormais plus utile.

L’assemblée annuelle de la BERD, qui se double d’un grand forum économique, est programmée dimanche et lundi dans la capitale du Tatarstan, une république de la Fédération de Russie située à environ 800 kilomètres à l’est de Moscou.

La Berd, créée en 1991 avec pour mission de favoriser via des projets économiques la transition des ex-pays communistes vers "la démocratie, le multipartisme et l’économie de marché", se réunit pour la seconde fois en Russie (après Saint-Pétersbourg en 1994).

Ce choix est "très symbolique" à ses yeux, puisqu’il illustre sa volonté de s’éloigner des grands centres urbains russes tout en prodiguant un exemple réussi tant sur le plan économique que confessionnel et culturel (Kazan est peuplée à 51% de Tatars musulmans et à 41% de Russes), souligne-t-on à la Berd.

La réunion sera précédée d’un forum dédié à l’économie du Tatarstan, région riche en pétrole et en industries diverses (chimie, bois, machinerie).

La banque avait annoncé lors de son assemblée annuelle 2006 à Londres son retrait progressif d’ici à 2010 des huit pays de l’Union européenne qu’elle a contribué à amener à l’économie de marché depuis 1991 et s’occupe à présent de la mise en oeuvre de cette décision.
La République tchèque, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Slovaquie et la Slovénie, toutes devenues membres de l’UE le 1er mai 2004 sont désormais dotées d’un marché "suffisamment solide" et d’un accès "à d’autres sources de financement.

La République tchèque sera la première à se passer des services de la Berd dès cette année.
Les ressources ainsi libérées seront redéployées plus à l’est et au sud dans les autres pays où la Berd est active : Balkans, Asie centrale, et surtout Russie, en particulier dans les régions. La Mongolie a par ailleurs été acceptée en 2006 comme pays bénéficiaire.

Une grande partie des débats de Kazan sera consacrée à la Russie, à son économie et à ses relations avec le reste du monde à l’heure où de fortes tensions sont perceptibles en particulier entre Moscou et l’Union européenne.

A la Berd, tout en admettant ne pas être "aveugle au contexte", on souligne que celui-ci ne pèse pas sur ses travaux et n’empêche pas la banque de soutenir l’entrée de la Russie dans l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les succès engrangés par la Berd dans les pays européens ont également fait surgir une autre question, inédite jusqu’ici : que faire des énormes bénéfices que lui a valus cette politique (2,4 milliards d’euros en 2006).

La Berd veut aussi faire évoluer le contenu même de ses investissements en insistant fortement sur les économies d’énergie. Elle a prévu d’investir 1,5 milliard d’euros sur trois ans dans ce domaine.

© dimanche 20 mai 2007, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.