Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Voyage en Russie
Accueil > Voyage en Russie > La Mandchourie russe



La Mandchourie russe

La grande Mandchourie russe inclut les îles Kouriles, île Sakhaline, le krai de Primorsk, le sud du krai de Khabarovsk, l’oblast autonome juive et l’oblast d’Amour.

Histoire

La "première" Guerre russo-japonaise

Le 9 février 1904, la flotte japonaise attaque, sans déclaration de guerre, la flotte russe à Port-Arthur. Après une défense héroïque au cours de laquelle ils perdent sept mille sept cents soldats, les Russes évacuent Port-Arthur. Le 5 septembre 1905, par le traité de paix de Porsmouth, la Russie perd Port Arthur ainsi que Sakhaline et reconnait les droits du Japon sur la Mandchourie et la Corée.

En 1893, avec l’appui de la France et de l’Allemagne, la Russie oblige la Chine à rendre la péninsule du Liaodong. En 1896, par un accord secret avec la Chine, les Russes garantissent le territoire chinois contre les agressions extérieures et, en retour, obtiennent la concession du chemin de fer qui traversera la Mandchourie à partir de Harbin jusqu’à la mer. Ce ’Transmandchou­rien’ garantie la pénétration économique russe et son influence dans l’est de la Chine.Le 6 Février 1904, les relations diplomatiques sont rompues avec la Russie. Une flotte japonaise se dirige immédiatement vers Port Arthur sur la côte chinoise et assaille la flotte russe qui n’avait pris aucune mesure défensive.La flotte de Port Arthur est incapable de percer le blocus japonais. Le 2 janvier 1905, la garnison russe de Port-Arthur tombe.

La flotte de Sakhaline est bloquée par le gel, les japonais ont toute latitude de transporter armes et soldats à terre. Pour rétablir la situation, le tsar envoie en mer de Chine l’escadre de la Baltique. Après un long périple par le cap de Bonne-Espérance, elle atteint le détroit de Corée en mai 1905. Une flotte russe du Pacifique, composée de vieux vaisseaux et montés par des équipages peu entraînés sera coulée par la flotte de l’amiral Togo à Tsushima, petite île entre la Corée et le Japon le 27 Mai 1905.Le 5 septembre 1905, par le traité de paix de Porsmouth, la Russie tsariste Port Arthur ainsi que Sakhaline et reconnait les droits du Japon sur la Mandchourie et la Corée.

La "Deuxième" Guerre russo-japonaise


Le 9 août 1945, plus d’un million d’hommes appartenant à plusieurs armées des forces soviétiques entraient sur le territoire de la Mandchourie, le Mandchoukouo, alors sous occupation japonaise. En dix jours, la puissante armée japonaise du Kwantung était anéantie. L’Armée rouge signait là une victoire totale dont les conséquences géopolitiques, en Corée et au Japon, ont survécu à l’effondrement de l’Union soviétique : la restitution du sud de l’île de Sakhaline, perdu suite à l’humiliante guerre russo-japonaise de 1905, l’obtention des îles Kouriles, japonaises depuis 1875. Les îles Kouriles offrent un intérêt stratégique, en effet tant que le Japon possédait ces îles, les bateaux russes basés dans le port de Vladivostok n’avaient pas librement accès au Pacifique. L’acquisition de l’archipel après la deuxième guerre mondiale à ainsi permis de renforcer la position géostratégique de l’URSS dans le Pacifique. Après la Seconde Guerre mondiale, la totalité de l’île de Sakhaline revint également à l’URSS.

L’île de Sakhaline

"Voici enfin l’île de Sakhaline, au large de la Sibérie "Tout autour la mer, au milieu l’enfer."


Au terme d’un éreintant périple de dix semaines à travers la Sibérie, Anton Tchékov débarque le 11 juillet 1890 sur l’île de Sakhaline et débute son enquête sur le bagne qu’elle abrite. Il s’agit là de l’épisode le plus étrange de sa vie. Il n’a aucun papier officiel, ni ordre de mission, ni même une lettre de recommandation. Après deux mois et demi d’un voyage exténuant, il risque de se voir prier de retourner d’où il est venu. Pour faire toute la vérité sur les conditions de détention et susciter ainsi une prise de conscience, il se fait enfermer avec les forçats. Il affronte le froid, la pluie, les inondations, puis la chaleur, la poussière, les incendies de forêts. Les lettres entre humour et désespérance qu’il adresse alors à sa femme, à sa mère et à ses amis accompagnent l’écrivain dans son voyage et dans sa détermination à défendre ses idées sociales et politiques. Ces lettres annoncent l’ouvrage consacré à Sakhaline qui paraîtra en 1895.







  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40

  A la une !


Les Matriochkas de Semenov...

Le drapeau russe...

Ivan Aleksandrovitch Gontcharov est né à Simbirsk le 18 juin 1812...

Iouri Andropov est né le 15 juin 1914...

Alexandre Sokourov est né le 14 juin 1951 à Podorvikha...

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe


Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 01.84.19.39.44
Envoyez un mail !