Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > La Russie administrative > Oblats de la Fédération de Russie (46) > Kirov > La Viatka

La Viatka

La Viatka (en russe Вятка) est une rivière née dans les collines de la haute Kama, à l’extrême nord de l’Oudmourtie, et coulant d’abord vers le nord, puis le sud-ouest en passant à Kirov, puis vers le sud-est à partir de Kotelnitch.

- Longueur : 1 314 km
- Superficie du bassin : 129 000 km²

La ViatkaSes principaux affluents sont les rivières Kobra, Letka, Velikaïa, Moloma, Pijma, Tcheptsa, Bystritsa, Voïa et Kilmez.

La Viatka est le plus grand cours d’eau de l’oblast de Kirov et est navigable sur 700 km depuis la ville de Kirov jusqu’à son embouchure. La Viatka est prise dans les glaces de début novembre jusqu’à mi-avril. Les principales villes situées sur son cours sont Kirov, Kotelnitch, Sovetsk, et Viatskie Poliany.

Ses eaux sont très riches en poissons blancs.

La ville de Kirov s’est appelée Viatka de 1780 à 1934.

- Plus d’informations sur la ville de Kirov
- Les hôtels de la ville de Kirov

© lundi 9 octobre 2006, par Russie.net

Vos commentaires

  • Le 25 décembre 2017 à 19:55, par RODRIGUEZ En réponse à : La Viatka

    Recherche info sur la race de chevaux de : " VIATKA " . Race en danger ? ou pas ... Les choses et les faits , vont et viennent , alors , au jour de : 25 / 12 / 2017 , de quoi en est il ?

  • Le 5 janvier à 08:19, par Russie.net En réponse à : La Viatka

    Le Viatka (en russe : Вятская лошадь, Viatskaïa lochad, Vyatskaya) est un petit cheval aborigène de l’ancienne région de Viatka, qui correspond à l’oblast de Kirov en Russie. Probablement influencée par des chevaux estoniens, la race est façonnée par le biotope de la région et prend forme de la fin du xviie siècle jusqu’au début du xviiie siècle, pour le travail dans les mines. Son endurance, sa vitesse et sa frugalité la rendent particulièrement appréciée pour la traction hippomobile, et ce notamment pour tirer les troïkas, usage qui se développe au siècle suivant.

    Menacé d’extinction au xxe siècle par la motorisation et les croisements avec d’autres races, le Viatka ne possède pas de registre d’élevage, et est toujours considéré comme étant une race en danger par la FAO. C’est à l’origine un cheval d’assez petite taille, qui présente une robe avec des marques primitives ou du rouan. Énergique, fort et volontaire, le Viatka déploie des allures vives. Il est utilisé aussi bien pour l’attelage que sous la selle. Le Viatka est essentiellement présent dans sa région d’origine, ainsi que dans la République oudmourte, qui a entrepris des actions de recensement et de protection dans les années 1980. Il a été souvent mentionné dans des œuvres littéraires russes au xixe siècle, et exposé dans des salons agricoles en Russie et en Europe, à la même époque.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.