Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Culture > Littérature russe > La bibliothèque

La bibliothèque

Yasnaïa Poliana et Tolstoï

La bibliothèque renferme des milliers de livres (au moins vingt-huit armoires réparties dans toute la maison), hérités de son grand-père et de son père, donnés et dédicacés par les amis R. Rolland. B. Shaw, Gandhi, Barbusse, et d’autres achetés au fil des années et des voyages.

La bibliothèque renferme des milliers de livres (au moins vingt-huit armoires réparties dans toute la maison), hérités de son grand-père et de son père, donnés et dédicacés par les amis R. Rolland. B. Shaw, Gandhi, Barbusse, et d’autres achetés au fil des années et des voyages.

Tolstoï parlait et écrivait plusieurs langues, le français avec une prédilection évidente, mais aussi l’allemand et l’anglais.

Il était toujours en train d’apprendre une autre langue, tantôt le grec, ou le polonais, ou l’hébreu, ou l’italien, ou le hollandais ou le tatar.

Nombreux ouvrages en langues étrangères : classiques ou livres du jour.

Derrière la table, on retrouvera le divan de cuir noir dont il est parlé dans "Guerre et Paix" et "Anna Karénine".

Ce divan, sur lequel des générations de Tolstoï ont vu le jour, lui venait de son père.

Voir également :

- Biographie
- Yasnaïa Poliana et Tolstoï
- La bibliothèque
- Le cabinet de travail
- La chambre à coucher
- Le comte paysan
- L’appartement
- La sépulture

Liens externes :

- Yasnaya Polyana

© mercredi 12 octobre 2005, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.