Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Anniversaire > La comtesse de Ségur, née Rostopchine nous a quitté le lundi 9 février 1874... (...)

La comtesse de Ségur, née Rostopchine nous a quitté le lundi 9 février 1874... il y a 130 ans

Le 9 février 1874 - 2004

La comtesse de Ségur possédait un extraordinaire talent de conteuse et ses œuvres sont très réalistes : on y trouve beaucoup de bons sentiments ! Parmi ses œuvres, on retiendra Après la pluie le beau temps, L’Auberge de l’ange gardien, La Fortune de Gaspard, Le général Dourakine, Les Malheurs de Sophie, Mémoires d’un âne, Les Petites Filles modèles, Un bon petit diable et Les Vacances.

Sophie de Ségur, née Rostopchine - comme elle ne manque pas de le préciser en tête de tous ses ouvrages - est née le 1° août 1799 - calendrier grégorien - (ou le 19 juillet selon le calendrier byzantin) à Saint Petersbourg. Troisième enfant et deuxième fille de Catherine née Protassov et Fiodor (Théodore) Rostopchine, elle appartient à une richissime famille aristocratique. Le Tsar Paul 1° est son parrain et son père sera gouverneur de Moscou et aide-de-camp du Tsar Alexandre 1°. En 1814, à la suite de sa mère, elle se convertit au catholicisme. En 1819 elle épouse Eugène de Ségur qui lui donnera huit enfants. C’est pour ses " amourets ", ses petits-enfants que la comtesse va se métamorphoser en écrivain. Les Nouveaux Contes de fées, paru en 1856, fera de la comtesse, alors âgée de cinquante-sept ans, l’auteur vedette de la Bibliothèque Rose. Suivront Les Petites Filles Modèles, écrit pour Camille et Madeleine de Malaret, Les Malheurs de Sophie, Les Vacances, Un Bon Petit Diable, La Fortune de Gaspard... Ses livres ont été traduits en 29 langues.

Sa fille Henriette épouse Armand Fresneau, député à l’Assemblée Législative qui achète la propriété Kermadio à Pluneret. Ce qui explique les fréquents séjours de la Comtesse de Ségur dans la région morbihannaise.

Elle décède le lundi 9 février 1874 à Paris, au 27 Rue Casimir Périer à 4h 20 du matin dans les bras de son fils Mgr Gaston de Ségur. Mais elle sera enterrée à Pluneret car c’est une région qui lui est chère. Son corps repose dans le cimetière du village de Pluneret (Morbihan). Son fils Gaston reposera plus tard auprès de sa mère.

En arrivant au cimetière de Pluneret, on est attiré par une grande et belle tombe : "Ici repose la Comtesse de Ségur".

L’ex - propriété de Ségur est située à environ 1,5 km à l’ouest de Pluneret. C’est une ravissante demeure. Dans les dépendances situées à gauche du château, on imagine la vie des domestiques autrefois... Les petits enfants de la Comtesse devaient s’en donner à coeur joie dans ce vaste domaine ! Les propriétaires successifs l’ont modernisé en y faisant construire une piscine et un terrain de loisirs...

© lundi 9 février 2004, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.