Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Culture > La contrefaçon chinoise de Tchebourachka

La contrefaçon chinoise de Tchebourachka

Une cargaison de jouets électroniques chinois a été saisie par la douane russe reprochant au fabricant d’avoir piraté des chansons populaires de dessins animés de l’époque soviétique ’Tchebourachka’.

Les autorités russes accusent le fabricant de ces jouets d’avoir enfreint la législation sur les droits d’auteur en utilisant des chansons appréciées par des générations d’enfants russes, sans en avoir préalablement informé leurs auteurs.

Des douaniers sibériens ont découvert l’infraction en dépit de la mauvaise qualité des enregistrements rendant difficile l’identification des chansons.

Tchebourachka, personnage culte de l’animation soviétique est une petite peluche surmontée de deux immenses oreilles. Ne ressemblant à personne, la petite Tchebourachka ne trouve personne pour accepter d’être son ami. Un jour pourtant, Tchébourachka fait connaissance avec le crocodile Guena qui travaille au zoo – comme crocodile – et rêve, lui aussi, de trouver un ami. Les compères finissent par devenir inséparables !

© lundi 29 septembre 2008, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document