Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Culture > La musique folklorique des peuples slaves

La musique folklorique des peuples slaves

Le 25 mai 2010

Un spectacle à couper le souffle à ne manquer sous aucun prétexte !

Dans le cadre de l’Année internationale du rapprochement des cultures, la compagnie de l’État russe des concerts "Sodruzhestvo" invite à découvrir les cultures slaves à travers un concert dirigé par le chef d’orchestre V. Andropov consacré Artiste du Peuple de la Russie.

Il conduira l’Orchestre national académique des instruments folkloriques russes "N. Ossipov" et les solistes des États slaves de la Fédération de Russie, des républiques de Biélorussie, de Bulgarie, de Croatie, de Macédoine, de Pologne, de Serbie, de Slovaquie, de Slovénie ainsi que de l’Ukraine.

La musique populaire slave a pour source des évocations magico-religieuses chez les anciens peuples slaves. Couplée aux chants de travail des paysans ainsi qu’à leurs danses variées, la pratique instrumentale est attestée depuis le XIIIe siècle ; elle trouve diverses expressions régionales.


L’Orchestre national académique des instruments folkloriques russes "N. Ossipov", basé à Moscou, réuni les plus brillants musiciens slaves, tous solistes internationaux. Créé en 1888, il s’est produit plus de cent fois en France, en Europe et au Etats-Unis, faisant à chaque fois l’unanimité pour sa virtuosité et ses interprétations. Des solistes internationaux lui font régulièrement confiance en s’associant à lui et certains des plus éminents chef d’orchestres, à l’image de V. Andropov, lui apportent leur soutient. L’Orchestre national académique des instruments folkloriques russes "N. Ossipov", formation unique par sa compacité, son homogénéité et sa sonorité chaleureuse, aborde le répertoire de toutes les époques, sur instruments folkloriques mais en respectant l’esprit des œuvres, avec un penchant particulier pour le répertoire populaires.

Depuis le premier orchestre de balalaïka créé par Vassili Andreev en 1888 de nombreux orchestres se sont formés en Russie. Créé en 1919 par Boris Troianovsky (balalaïka) et par Piotr Alekseev (domra) deux solistes de l’orchestre Andreev. A sa création il comportait 17 musiciens, maintenant l’orchestre est composé de 70 musiciens tous virtuoses de leur instrument. Il porte son nom "orchestre Ossipov" en hommage à Nicolai Ossipov qui a été à sa tête de 1940 à 1945, qui a étendu le répertoire de l’orchestre et l’a agrandi par l’ajout d’instruments traditionnels comme les gouslis.

Plusieurs grand chefs d’orchestres s’y sont succédés : Guenady Rojdestvensky, Victor Doubrovsky, Vitaly Gnoutov, Nicolai Kalinine, depuis 2005 l’orchetre Ossipov est dirigé par Vladimir Ponekine. Il est composé selon le modèle des orchestres symphoniques. Les cordes : 9 balalaïkas primas, 6 balalaïkas secunda et alto, 6 balalaïkas basses et contrebasses, 11 domras, 1 domra piccolo, 9 domras alto, 6 domras basses, 2 gouslis (sorte de harpe horizontale), les percussions : 5 percussionistes, les bois : 2 flutes, 2 hautbois, 5 bayans (accordéon russe) et les cuivres : 4 instruments à vents traditionnels.

UNESCO Headquarters
123 avenue de Suffren
Paris

© mardi 25 mai 2010, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.