Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Archives > 2005 > La révolution russe de 1905 a 100 ans : la 11ème symphonie de Chostakovitch (...)

La révolution russe de 1905 a 100 ans : la 11ème symphonie de Chostakovitch ’1905’ sur France Musique

Ce concert sera diffusé le 17 février à 20h.

Premier essai véritable de Chostakovitch dans le domaine
de la musique chorale sans accompagnement, les Dix
Poèmes op. 88 ont été composés en 1951 sur des vers édités l’année précédente au sein d’une anthologie de Poésies
révolutionnaires et prennent pour thème la Révolution de
1905. Le 9 janvier évoque ainsi le massacre du ’Dimanche
rouge’.

Dmitri Chostakovitch (1906-1975) Dix poèmes sur des textes de poètes révolutionnaires de la fin du XIXe et du début du XXe siècles op. 88, pour choeur mixte a cappella.

1. Hardi, camarades, en avant (Radine)
2. Un parmi d’autres (Tarassov)
3. Dans la rue ! (anonyme)
4. Rencontre lors d’un transfert (Gmyriev)
5. Aux exécutés (Gmyriev)
6. Le 9 janvier (Koz)
7. Les dernières salves se sont tues (Tarassov)
8. Ils ont vaincu (Gmyriev)
9. Chant de mai (Koz)
10. Chanson (d’après Walt Whiteman) (Tan-Bogoras)
36’

Premier essai véritable de Chostakovitch dans le domaine
de la musique chorale sans accompagnement, les Dix
Poèmes op. 88 ont été composés en 1951 sur des vers édités l’année précédente au sein d’une anthologie de Poésies révolutionnaires et prennent pour thème la Révolution de
1905. Le 9 janvier évoque ainsi le massacre du « Dimanche
rouge » : 150 000 ouvriers de Saint-Pétersbourg, avec
femmes et enfants, étaient venus de manière pacifique au
palais d’Hiver pour déposer une pétition au tsar ; les
soldats de garde firent feu et tuèrent plusieurs centaines de manifestants. En 1955-1957, Chostakovitch remploiera le
matériau de ce choeur dans les deuxième, troisième et
quatrième mouvements de sa Onzième symphonie, « L’Année
1905 ». Le Chant de mai se réfère quant à lui à la fête de la solidarité internationale du prolétariat, à laquelle était déjà consacrée la Troisième symphonie, sous-titrée « Le Premier mai ».

S’inscrivant dans l’important tribut concédé par les
musiciens de l’Union soviétique aux autorités dont
dépendait leur carrière, les choeurs sont écrits dans un
langage dépouillé, volontiers tonal ou modal, où
l’homorythmie et le style déclamé alternent avec une
entrée de fugue à quatre parties (Aux exécutés). La musique
se met au service du texte par son utilisation différenciée
du choeur, descriptive ou évocatrice, et Chostakovitch
parvient à éviter ce prosaïsme et cette facilité dont on a
souvent désapprouvé l’évidente démagogie.
Le débit incessant des voix Dans la rue, jaillissement
incontrôlable d’une foule appelée à la révolte ; le récitatif de ténors, dans Rencontre lors d’un transfert, si détaché des autres pupitres (bouches fermées), qu’il nous semble entendre directement ce malheureux prisonnier s’adresser à sa femme ; la marche staccato des voix d’hommes, l’imploration aux accents religieux de la foule puis la répression avec ses fusillades et ses cris dans Le 9 janvier : le recueil insiste plus sur les souffrances et l’espérance révolutionnaires, les drames humains, individuels ou collectifs, que sur les chants de masses triomphaux et emphatiques, l’éloge ou l’apologie de guides auxquels Chostakovitch ne s’opposa pas vraiment, mais ne se
soumettait généralement qu’avec beaucoup de réticence.

Dmitri Chostakovitch

Composition en 1951
Création le 10 octobre 1951 à Moscou, Grande Salle du Conservatoire, par le Choeur d’Etat des chansons
russes et le choeur d’enfants de l’Ecole chorale de Moscou,
sous la direction de A. Svechnikov
Editions Muzgiz, Moscou, 1952.

© jeudi 17 février 2005, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.