Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Voyage en Russie
Accueil > Voyage en Russie > La ville de Veliky Novgorod (Novgorod la Grande)



La ville de Veliky Novgorod (Novgorod la Grande)

Située sur l’ancienne route commerciale entre l’Asie centrale et l’Europe du Nord, Novgorod était la première capitale de la Russie au IXe siècle.

La cite de Novgorod, dont les premières archives datent du 10ème siècle, est située sur l’ancienne route commerciale entre l’Asie centrale et l’Europe du nord (pays baltes et scandinaves). L’aristocratie urbaine qui gouvernait la cite-république par le truchement d’une Assemblée populaire (ou Vece) fit appel pour régner a un prince de la dynastie suédoise (Varegue) des Rurikides.

Siège d’un archevêché orthodoxe, Novgorod fut un des
plus anciens et des plus importants foyers de l’art et, en général, de la culture russes. Les plus anciens manuscrits slavons (slave ancien) russes (XIe siècle) seront écrits a Novgorod - dont une historiographie autonome (dès le XIIe siècle) et, plus particulièrement la première
traduction intégrale en slavon de I’Ancien et du Nouveau Testaments (fin du XVe siècle). Novgorod et Pskov sont les lieux de naissance de I’architecture russe en Pierre et des premières écoles nationales de peinture.
Ce n’est qu’après la conquête des deux républiques par les souverains moscovites que la capitale russe gagne la suprématie culturelle.

Novgorod est un véritable "conservatoire" de l’architecture russe moyenâgeuse. La ville a été un des hauts lieux de la culture et de la spiritualité russes.

A Novgorod même il s’agit :
- du quartier de Sainte-Sophie
(le Kremlin avec des fortifications du Xe siècle : l’église de Sainte-Sophie du milieu du XIe siècle et d’autres monuments datant des XIIe-XIXe siècles) ;
- des monuments du quartier commercial (dont nombreuses églises parmi les plus anciennes de la ville, comme celle de la Transfiguration décorée de fresques à la fin du XIVe siècle par Théophane le Grec qui fit nâitre la peinture médiévale russe et fut le maître d’André Roublev) et enfin,
- de quatre monuments religieux (XIIe et XIIIe siècles) extérieurs à la vieille ville (dont la fameuse église de Neredica).

Ses monuments médiévaux et les fresques du XIVe siècle de Théophane le Grec (professeur d’Andreï Roublev), illustrent le développement de cette architecture et de cette créativité culturelle remarquables.


Novgorod, "un foyer culturel éminent, lieu de création de l’architecture nationale russe en pierre et d’une des plus anciennes écoles nationales de peinture", qui a influencé le développement de l’ensemble de l’art russe au Moyen Âge.

Cette ville de 228 000 habitants, la plus ancienne cité russe, république de marchands, restée indépendante jusqu’en 1478, aujourd’hui classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Novgorod est membre de la "Ligue de la Hanse", ligue de villes commerçantes formée au Moyen-âge ; cette ligue, qui existe encore aujourd’hui, a participé au financement pour la restauration de la cathédrale Sainte-Sophie.

Novgorod et sa région accueillent environ 240 000 visiteurs par an (les Français occupent le quatrième rang).


Repères historiques

Au nord ouest de la Russie, entre Saint Pétersbourg et Moscou, la ville Novgorod se situe dans une région lacs et de rivières.

Fondée par les Varègues, Novgorod est la capitale d’une principauté établie par la nouvelle dynastie des Rurikides (862). Un comptoir gotlandais y prospère sur la Volkhov.
Novgorod est annexée à la Russie kievienne lors du transfert de la capitale à Kiev (882). Sous le grand prince de Kiev, on élève une enceinte de pierre autour de son kremlin (1044) ; à l’intérieur, on érige la cathédrale Sainte Sophie (1045-1050).

Aux Xe et XIe siècles, Novgorod se détache de Kiev. Écartés progressivement du kremlin, dépossédés de leurs droits sur la cathédrale, les princes multiplient les églises.

À partir de 1136, ils n’assurent plus qu’une fonction défensive. Un archevêque et un maire élus représentent le pouvoir.

La nouvelle cité république échappe aux attaques mongoles (XIIIe s.). Le prince Alexandre Nevski écarte la menace des chevaliers Teutoniques lors de la "bataille de la Glace" (1242).

À la fin du XIIIe et au XIVe siècle, Novgorod est au sommet de sa prospérité commerciale. La Hanse y possède un comptoir. De nombreuses petites églises sont construites.
En 1478, Novgorod est annexée par Ivan III à la grande principauté de Moscou. Les marchands de la Hanse sont expulsés (1495).

En 1570, lors de révoltes sociales, Ivan le Terrible fait saccager la ville. Son déclin est avancé lorsque Saint Pétersbourg prend son essor (XVIIIe s.).







  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40

  A la une !


Mug Russie.net spécial anniversaire 1997-2017...
20 ans de Russie.net !

TROÏKA Tourisme, Créateur de voyages en Russie...

Ciné-Club « PASSY-MOSCOU, Regards sur le cinéma Russe contemporain »...
9 mai et 27 juin 2017 à 20h30

Grigori Sokolov. La conversation qui n’a pas eu lieu...
Samedi 29/04/2017 à 15h00 (Paris)

"Une Mouette" d’après La Mouette d’Anton Tchekhov...
Du 18 Avril 2017 - 6 Mai 2017

"14 ans, premier amour" - le nouveau film d’Andreï Zaïtsev...
Date de sortie 10 mai 2017 (1h 46min)



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe


Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 01.84.19.39.44
Envoyez un mail !