Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Archives > 2005 > Le Festival Némo met à l’honneur le cinéma russe

Le Festival Némo met à l’honneur le cinéma russe

Du 5 au 10 avril 2005 au Forum des Images

Pour sa 7ème édition, le Festival Némo est entièrement consacré aux images expérimentales internationales et occupe désormais tous les espaces du Forum des Images. La Russie est représentée par la cinéaste Olga Kisseleva.

Plus de cent trente films courts innovants de toutes formes, sur tous supports et de toutes origines : de cinéma expérimental, de clips, de vidéos d’art, de motion graphic design et d’infographie 2D/3D. Certains programmes seront présentés sous forme de thématiques (films d’écoles, experimental sex, etc.).

Les Sept envies capitales

Fiction interactive de Olga Kisseleva.

Tout ce qu’on fait dans la vie est conditionné par nos envies, conditionnement théoriquement développé dans la pyramide de Maslow. Les sept envies capitales de notre société contemporaine restent cependant les mêmes que ceux des textes "sacrés" : richesse, pouvoir, succès, beauté, célébrité, plaisir, gourmandise.

Cette fiction interactive met en scène une série d’événements de la vie quotidienne, découpés en action. Le sujet est une rencontre fugitive des deux personnes, qui tentent ensuite de se retrouver dans une ville où les maisons ne sont que des décors, et les gens s’efforcent à jouer leurs rôles avec une concentration des comédiens.
Le programme gère l’enchaînement des épisodes à partir de la base de données, dans laquelle chaque fragment est décrit avec plusieurs mot-clés. Pour la plupart, les mots-clé correspondent aux "sept envies capitales". Pour poursuivre l’histoire, le spectateur choisit un des mots-clés qui apparaissent sur l’écran. Mais il n’a pas accès à la totalité des mots clés à tout moment, car le logiciel associe automatiquement les épisodes à certains mots-clés en fonction du moment où l’on se trouve dans la fiction.

La fiction peut être présenté sur un écran de projection, ou bien reliée à une interface plus complexe, comme la DG-Cabane (2004, Olga Kisseleva et Vincent Tordjman), qui change son aspect physique en fonction des actions choisies par le spectateur à l’intérieur de la fiction. Ainsi, en contrepoids de la réalité fuyante que reflète le film, le spectateur peut constater avec son propre corps la conséquence de chacune de ses actions.

TARIF : Public et gratuit

Forum des Images
Festival Némo
1 bis, passage Duhesme
75018 Paris

© samedi 9 avril 2005, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.