Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Carélie
Accueil > La Russie administrative > Républiques autonomes (21) > Carélie > Le Nord-ouest de la Russie (Carélie)



Le Nord-ouest de la Russie (Carélie)

Le Nord-ouest de la Russie comprend les Républiques de Carélie et de Komi, le District Autonome des Nenets, les provinces d’Arkhangelsk, Vologda, Kaliningrad, Kirov, Leningrad, Mourmansk, Novgorod et Pskov, ainsi que Saint-Pétersbourg. Il existe un lien historique entre toutes ces régions. (Pour des raisons administratives, le Consulat Général du Canada à Saint-Pétersbourg couvre les régions suivantes : Saint-Pétersbourg, Leningrad, Novgorod, Pskov, Arkhangelsk, Mourmansk, la République de Carélie, le District Autonome des Nenets et la République de Komi).

Ces territoires ont en commun des particularités naturelles, géographiques, climatiques, historiques et culturelles, qui sont à la base du développement socio-économique de leurs populations. Ils se situent au nord-ouest de la Russie, bordés au nord par la mer de Barents, la mer Blanche et la mer de Kara, et au sud-ouest par la mer Baltique. Les pays frontaliers sont la Norvège, la Finlande, les pays baltes et la Pologne.

La population du nord-ouest de la Russie est d’environ 17 millions d’habitants (soit 11% de la population totale du pays), ce qui représente plus de trois fois le population finlandaise toute proche. Près de 70% de cette population est urbaine. La superficie totale de la région est de 1,8 millions de kilomètres carrés − soit 10,5% du territoire russe −, ce qui est plus grand que les cinq pays scandinaves (la Suède, la Finlande, la Norvège, l’Islande et le Danemark) qui, réunis, font 1,6 millions de kilomètres carrés. Environ un tiers de la population du nord-ouest de la Russie vit à Saint-Pétersbourg.

Le climat de la région est continental modéré : les étés y sont chauds et humides, les hivers rudes, avec de fortes chutes de neige. La nature est diversifiée, allant des déserts de l’Arctique aux forêts. Les paysages sont, pour la plupart, plats, avec de nombreux lacs et rivières, dont les plus longs sont les lacs Ladoga, Onega, Beloye et Ilmen. Plusieurs rivières sont navigables et elles constituent un véritable réseau de navigation, permettant un commerce direct entre les mers du nord et du sud et les différentes zones économiques de Russie.

Les richesses naturelles de base de la région sont de vastes gisements de charbon, ainsi que des minerais de cuivre, de nickel, d’apatite, de bauxite, de néphéline et de manganèse, des gisements de pétrole, de gaz, d’huile de schiste et enfin, la tourbe. C’est, en outre, du nord-ouest de la Russie que proviennent 60% de la production de bois de la partie européenne du pays.

Les industries de base de la région sont la production de machines et d’outils, le traitement du métal et du bois, les chantiers navals, la métallurgie, l’industrie de la pâte à papier et du papier, la chimie, l’extraction de pétrole, de gaz et d’huile. La production de biens de consommation et de matériel électronique est également assez bien développée. Dans le secteur agricole, l’élevage (pour la viande et pour la tannerie), ainsi que la culture de légumes et du lin dominent. L’industrie de la pêche est, elle aussi, bien développée. Suite au démantèlement de l’Union Soviétique, la reconstruction des ports de Saint-Pétersbourg, d’Arkhangelsk, de Mourmansk et de Kaliningrad, ainsi que la construction de nouveaux ports sur la mer Baltique, sont essentielles pour le développement économique futur.

Le nord-ouest de la Russie, vaste réseau d’institutions scolaires et de centres d’enseignement supérieur, rassemble une grande partie du potentiel scientifique du pays.

20% de minerais de fer, 18% du laminage, 15% de l’acier, 17% de l’acide sulfurique, ainsi que des quantités considérables de dérivés du pétrole et du gaz proviennent du nord-ouest de la Russie, tout comme plus du quart de la production nationale de bois et 56% de la production de papier journal. La région fournit aussi près de 20% de la production de poissons et autres fruits de mer, et 30% de ses produits industriels sont exportés vers plus de 50 pays étrangers.

L’économie du nord-ouest de la Russie est en majeure partie basée sur sa richesse en matières premières. C’est en effet là que sont concentrés à peu près 72% des réserves d’apatite du pays et pratiquement 100% de l’exploitation russe de ce minerais, environ 77% des réserves de titane, 45% des réserves de bauxite, 19% des réserves en eau minérale du pays, et près de 18% des réserves de diamant et de nickel. Enfin, la production de pétrole et de charbon constitue également un secteur de plus en plus important de l’économie russe.

Le nord-ouest de la Russie abrite de célèbres centres culturels, des monuments architecturaux, historiques et culturels de renommée internationale. Avec sa nature et son climat uniques, la région offre la possibilité de développer divers types de tourisme. Les récentes réformes sont cruciales pour l’économie locale dont l’orientation, durant l’ère soviétique, était essentiellement militaire. L’expérience du renouveau industriel et du développement des entreprises privées de la dernière décennie ouvre la voie à la coopération, aux investissements dans la production et à la réalisation de projets.

D’importants liens et contacts entre le nord-ouest de la Russie et d’autres régions de la Fédération Russe, ainsi que le Commonwealth des Etats Indépendants et des pays étrangers, dans les domaines du commerce et de l’industrie, constituent une base solide pour de prometteuses réformes du marché.

La taille de ce marché potentiel, l’abondance et la diversité de ses ressources naturelles, la main d’œuvre hautement qualifiée, la base scientifique et technique fortement développée, alliées aux atouts d’une position géographique stratégique (au cœur du réseau de transport commercial international) sont un atout considérable qui contribue à rendre le climat favorable aux investissements.

Les gisements de pétrole et de gaz de la plate-forme du District des Nenets et de la mer de Barents sont les plus attractifs pour les investissements. A eux seuls, leur plus grands projets sont estimés à près de vingt-cinq milliards de dollars de production. Selon des prévisions d’experts, ce district pourrait devenir le deuxième plus gros producteur de fuel du pays. Si on entame l’exploitation industrielle des réserves de pétrole et de gaz de la plate-forme, cela lancera le développement des côtes de la région : une telle initiative créera des emplois pour la population locale et l’industrie de la défense, jusqu’ici très présente sur une grande partie du territoire, subira une reconversion.

Selon les autorités régionales, les priorités actuelles en matière d’investissements sont les suivantes : les produits de haute technologie, la reconversion des zones militaires, le développement de nouveaux gisements de ressources naturelles, le développement d’un réseau national de transport, la protection de l’environnement, le développement du tourisme et la création de nouvelles infrastructures.

Les activités des autorités administratives et législatives de la région, destinées à améliorer l’attractivité de celle-ci, sont parvenues à leurs fins : elles ont fait du nord-ouest de la Russie une des régions les plus attractives du pays, pour tout investisseur potentiel.

Saint-Pétersbourg et la Province de Leningrad se rangent parmi les leaders russes en termes d’investissements étrangers directs ; la République de Komi et la Province d’Arkhangelsk font partie des vingt régions les plus avancées de la Fédération Russe. Le nord-ouest de la Russie occupe la seconde place pour les investissements étrangers directs, après le District Central Fédéral.

Parmi les investisseurs étrangers dans le nord-ouest de la Russie, on retrouve de grandes compagnies multinationales telles que General Electrics, ABB, Siemens, JT-International, Philip Morris, Wrigley, Nestlé, Coca-cola et Pepsi-cola, Conaco, Caterpillar, Procter et Gamble, ICN Pharmaceuticals, De Biers, etc. La Finlande est par ailleurs un partenaire traditionnel et un investisseur important dans la région : 80% des investissements finlandais à l’étranger se font dans cette partie de la Russie.

Bien que l’environnement économique soit quelque peu complexe, la tendance à l’exportation vers l’Ouest est à la hausse, avec environ neuf mille partenariats entre la région et l’étranger, qui représentent 40% des rentrées économiques de Saint-Pétersbourg.

Les investissements dans les industries extractives et le traitement des matières premières resteront évidemment considérables. Des compagnies aussi bien portantes que Vologodskaya Severstal, Novgorodsky Acron, KomiTEK, les chantiers nationaux intégrés de Kolsky de fer et d’acier (Province de Mourmansk), ou encore l’usine intégrée de Kotlasky de pâte à papier et de papier (Province d’Arkhangelsk), pourraient être d’un intérêt certain pour des investisseurs.

Tout ce qui relève du développement et de la modernisation des systèmes de transport est une priorité particulière pour le nord-ouest de la Russie. Il y n’y a actuellement qu’un seul centre de transit dans la région - Saint-Pétersbourg, où l’on trouve des grands-routes, un chemin de fer, des voies d’eau et un port. Ceci dit, ce « réseau » fonctionne de plus en plus souvent mal, surtout lorsque des cargos arrivent au port. La solution du problème pourrait être la formation d’un réseau de terminaux maritimes spécialisés, qui réduiraient les « embouteillages » au niveau des autres voies de transport.







  Dans la même rubrique



  A la une !


Six clichés sur les Russes !...
Macha - Enfants de l’Est

ALEST VOYAGES, tour opérateur spécialiste de la Russie...
Tour opérator spécialisé à Paris

Mug Russie.net spécial anniversaire 1997-2017...
20 ans de Russie.net !

TROÏKA Tourisme, Créateur de voyages en Russie...

Ciné-Club « PASSY-MOSCOU, Regards sur le cinéma Russe contemporain »...
9 mai et 27 juin 2017 à 20h30

Grigori Sokolov. La conversation qui n’a pas eu lieu...
Samedi 29/04/2017 à 15h00 (Paris)



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe


Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 01.84.19.39.44
Envoyez un mail !