Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Moscou et les environs
Accueil > Voyage en Russie > Moscou et les environs > Le ballet au Bolchoï



Le ballet au Bolchoï



Le Théâtre du Bolchoï Petrovsky (comme il s’appelait à cette époque) a été ouvert par une grande cérémonie solennelle le 6 janvier 1825 avec le prologue "Triomphe des muses" ainsi que le ballet à trois actes "Cendrillon" mise en scène par la ballerine française Félicité Hullin-Sor.

Félicité a apporté plusieurs productions françaises à Moscou y compris "La Sylphide" en 1837.

Les premiers travaux de rénovation du Théâtre Petrovsky ont eu lieu
pendant les vacances d’été de 1843, ce fût une grande réussite. Mais
malheureusement le Théâtre du Bolchoï a été poursuivi par d’autres
malheurs ; le 11 mars 1853, le feu s’est propagé dans les bâtiments du
Théâtre. Pendant deux jours les pompiers moscovites ont combattu le feu.
D’après les témoignages des moscovites de cette époque, les murs en
pierre et les colonnes fumaient encore une semaine après le départ des
pompiers.

Tout a été brûlé : les costumes, les décors, la bibliothèque, les
archives, les instruments de musique très rares. La perte a été estimé
à un montant de 10 millions de roubles- argent. Les moscovites ont été
très affectés par cette tragédie : la carcasse noire au centre ville
semait la détresse parmi les intellectuels de l’époque.

La décision de la reconstruction du Théâtre a été prise le 14 mai
1855 et les travaux ont commencé très rapidement. Le nouveau bâtiment
du Théâtre a été construit dans un délai de 1 an et 4 mois ! Les
travaux ont été dirigé par l’architecte, Albert Cavos qui a
utilisé toutefois les murs extérieur et les colonnes du Théâtre
brûlé ; il a aussi gardé la planification architecturale du bâtiment de
Bové mais il a augmenté la hauteur du bâtiment ; il a étudié
comment améliorer les qualités acoustiques et optiques, ce qu’il a
d’ailleurs très bien réussi ! Les dimensions du nouveau Théâtre sont
encore plus importantes : la hauteur minimal est de 36,9 m et la hauteur
maximale de 40,7m. Cette fois le Théâtre de Bolchoï a battu un record :
par exemple, la largeur de la scène est plus grande que celle du
Théâtre de La Scala de Milan.

Les années 1850 à 1860 furent décisives pour la danse ! Les qualités
dramatiques ont dominé l’art lyrique, la comédie a tourné au
ballet-bouffe et la tragédie au mélodrame. Le Ballet moscovite s’est
caractérisé par une approche individualisée, une mise en scène
colorée et un changement dynamique sur scène. Les admirations classiques
ont laissé la place aux émotions (source Encyclopédie Internationale
de la danse
).

En 1869, le légendaire Marius Petipa a effectué la mise en
scène du ballet de Minkus "Don Quichotte".

Les années 1860-1880 furent marquées par Tchaïkovski,
favorable à l’opéra et la musique, mais pas particulièrement au ballet.

1898 - Une année tournante pour le ballet au Théâtre du Bolchoï, Alexandre
Gorsky
est nommé directeur de la danse. Ce sont des années riches de
personnalités dans le monde de l’art russe : Konstantin Stanislavsky
dans l’Opéra privé de "Mamontov", Fédor Chaliapine
épate Moscou avec sa célèbre voix-basse ; les poètes -Symbolistes
introduisent les idées avant-gardistes venues de l’Ouest. Gorsky
dirige la compagnie de la danse pendant plus de 20 ans ! Il s’entoure de
danseurs talentueux : Ekaterina Geltser, Vera Coralli, Sofia
Fedorova
, Alexandra Balachova, Vassili Tikhomirov, Mikhail
Mordkin
ainsi que du compositeur Andrei Arends.

Deux
productions magnifiques "Don Quichotte" (1900) et "Salammbô"
(1910) ont marqué cette période. Le Théâtre du Bolchoï attire les
danseurs étoiles de Saint-Pétersbourg, Mikhail Fokine et Anna
Pavlova
.

Après la Révolution de 1917, on assiste à une fusion entre les
styles des écoles de Moscou et de Saint Pétersbourg.

Dans les années 20, les productions sont influencées par la culture
populaire imposées par le nouveau gouvernement.

En 1924, Kasyan Goleizovsky, le directeur de la Chambre de
Ballet de Moscou, apporte son innovation au concept de mouvement du
Bolchoï avec sa production "Joseph le magnifique".

En 1927, "La poupée rouge", le premier long ballet
avec des caractéristiques modernes est produit au Bolchoï ; ce ballet
reflète les tendances 1930 : focus dans les détails psychologiques ;
ballets dramatiques basés sur la littérature classique de Shakespeare,
Pouchkine et Gogol sont à la mode. Les remarquables
danseurs tels que Semenova, Ulanova, Messerer, Ermolayev,
Lepeshinskaya et Gabovitch entrent sur la scène ; le statut
de Théâtre National de l’Union Soviétique fait venir des productions de
Leningrad ; par exemple le chorégraphe Rostislav Zakharov avec le
ballet "La fontaine de Bakhchisarai".

Pendant la Grande guerre patriotique (Seconde guerre mondiale), le 14
octobre 1941 après le décret du gouvernement, la troupe du Théâtre
quitte Moscou et déménage dans la ville de Kouibichev (Samara), le
Théâtre reste vide. Mais le collectif du Théâtre continue de
travailler à Kouibichev. Le 28 octobre 1941, un bombardier fasciste jette
une bombe sur le Théâtre du Bolchoï qui traverse le mur de la façade
et explose dans les vestibules. Les travaux de réparation commencent en
février 1942 et le 26 septembre 1943 le Théâtre ouvre à nouveau ses
portes avec l’opéra de Glinka "Ivan Soussanine".

Les années 40 - 50
De retour à Moscou, la compagnie recrute la ballerine Galina Ulanova
ainsi que Leonid Lavrovsky, qui deviendra le chorégraphe en chef
du Bolchoï ; il monte "Giselle" en 1944, "Roméo
et Juliette"
en 1946 avec l’étonnante Ulanova. Rostislav
Zakharov met en scène "Cendrillon" et le "Cavalier
de bronze
". Une pléiade de danseurs tels que Galina Ulanova,
Maya Plisetskaya, Raisa Struchkova, Marina Kondratieva,
Rimma Karelskaya, Vladimir Preobrajensky, Nikolai
Fadeyechev
, Yuri Zhdanov sont gravés désormais dans la
mémoire glorieuse du Théâtre.

1945-1955
Les grands noms de la danse marquent cette période, avec en particulier
Ulanova et Plisetskaya (photo ci-jointe), Sofia Golovkina, Raisa
Struchkova, Vladimir Preobrajensky, Nikolai Fadeyechev, Olga Lepeshinskaya.

1956
A Londres - la première grande tournée du Ballet Bolchoï en occident !

1959
"Fleur en pierre", mise en scène de Yuri Grigorovich
d’après Prokofiev, fut un grand succès ; les ballets à un acte
deviennent très populaires, la compagnie s’est agrandie avec l’arrivée
de Leonid Lavrovsky, Natalia Kasatkina et plus tard Vladimir
Vassiliov
. S’ensuit une tournée aux États-Unis.

1964-1995
Yuri Grigorovich devient le chorégraphe en chef, ses ballets Casse-noisettes
(1966), Spartacus (1968), Lac des cygnes (1969), Ivan le
Terrible
(1975), Angara (1976), Roméo et Juliette
(1979) et L’Age d’Or (1982) avec les brillants Maya Plisetskaya,
Ekaterina Maximova, Natalia Bessmertnova, Nina Timofeeva, Nina Sorokina,
Vladimir Vasiliev, Maris Liepa, Mikhail Lavrovsky, Yuri Vladimirov qui
sont l’apothéose de l’Art de danse.


Esquisse pour l’opéra-ballet "La reine des neiges"
1969 (peintre Levental)

C’est l’époque du danseur -étoile Vladimir Vassiliev : Icarus
(1971), Les sons charmants... (1978), Macbeth (1980) et Anyuta
(1986).

On peut pas ne pas parler du succès de Spartacus avec le trio célèbre Vassiliev, Maximova et Liepa. Spartacus -Vassiliev contre Krass -Liepa, c’est un moment inoubliable ! Maris Liepa est appelé le "Lorence Olivier de la danse" par la presse anglaise.

Et aussi Liudmila Semeniaka, Alla Mikhalchenko, Nadezhda Pavlova, Nina
Semizorova, Viacheslav Gordeev, Alexandre Godunov, Alexandre Bogatyrev.

Au milieux des années 80, la compagnie a vu la naissance d’autres
étoiles : Nina Ananiashvili, Nadezhda Gracheva, Galina Stepanenko, Inna
Petrova, Irek Mukhamedov, Alexei Fadeechev, Andris Liepa. Grigorovich part
en février 1995.

En 1995 et jusqu’à aujourd’hui : Vladimir
Vassiliev est le Directeur principal et artistique du Bolchoï !

De nouvelles productions marquent cette période : "Mozartine"
de Tchaïkovski (chorégraphie- G. Balanchine) ; "Rêves du Japon",
sur la danse traditionnelle japonaise "Taiko", musique de L. Eto,
M. Yamaguchi, R. Tosha (chorégraphie - A. Ratmansky) ; V. Vassiliev
effectue la mise en scène du ballet de Tchaïkovski le "Lac des
cygnes
" et une nouvelle version du ballet classique "Giselle"
de Adam, il fait revivre la légendaire production de L. Lavrovsky "Roméo
et Juliette
" de S. Prokofiev.
Et aussi "Konek-Garbunok" (musique R. Schedrin,
chorégraphie - N. Androsov) ; "Agon" de Stravinsky - mise
en scène de S. Farrell et J. Taras ; le ballet bouffe "Balda"
(musique - Dmitry Schostakovitch, chorégraphie - Vladimir Vassiliev) ;
"Don Quichotte" de Gorsky retouché par Alexei Fadeechev ;
Le "Hamlet russe", (musique - L. Beethoven et G. Mahler,
choreographie - B. Eifman) ; "La Fille du Pharaon" de Pugni (P.Lacotte) - la première a eu lieu le 5
mai 2000 !.

La troupe de ballet du Bolchoï est composée de Nina Ananiashvili,
Nadezhda Gracheva, Galina Stepanenko, Inna Petrova, Svetlana Lunkina,
Maria Alexandrova, Anna Antonicheva, Andrey Uvarov, Sergey Filin, Yuri
Klevtsov, Dmitry Belogolovstev, Nikolay Tsiskaridze, Konstanin Ivanov et
Dmitry Gudanov.

En 1998, Alexei Fadeyechev est nommé Directeur artistique de Ballet du
Bolchoï.





Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70

  A la une !


Table ronde littéraire “Plumes d’Octobre”...
Samedi 21 octobre 2017 à 14h, Restaurant Mandala, Strasbourg

Groupe Vocal de Champagne et le chœur Shkatoulka...
Dimanche 22 octobre à 16h30, église de Saint Parres aux Tertres (Aube)

Exposition « Modigliani, Soutine et les autres légendes de Montparnasse »...
Du 25 novembre 2017 au 25 mars 2018, Musée Fabergé à Saint-Pétersbourg



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe


Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 01.84.19.39.44
Envoyez un mail !