Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Agenda culturel > Cinéma > Le bonheur, c’est...

Le bonheur, c’est...

Film-almanach, 2015, 115 min.

Ce film-almanach composé de sept récits sur le bonheur est le résultat d’un concours national organisé par les studios pour les jeunes cinéastes.

- Scénario : Alexeï Kharitonov, Marietta Zakharian, Alexandre Borodianski, Tatiana Goulina, Marina Elatomtseva, Elizaveta Troussevitch, Tatiana Zagadaï
- Réalisation : Artiom Prokhorov, Leonid Zalesski, Anna Yanovskaïa, Tatiana Goulina, Victoria Kozeltseva, Tatiana Ponomariova, Sergueï Bourov
- Distribution : Egor Beroïev, Andreï Merzlikine, Boris Chtcherbakov, Valéry Garkaline, Vladimir Grammatikov, Sergueï Pousképalis, Stanislav Doujnikov, Svetlana Ivanova, Pavel Priloutchny, Pavel Tabakov, Vassili Rakcha, Anna Potebnia, Fiodor Bavtrikov, Evguenia Dmitrieva, Galina Zviaguintseva, Sergueï Lavyguine, Pavel Lioubimtsev, Roman Nabatov, Anastassia Panina, Daria Petritchenko, Alexandre Petrov, Dimitri Savkine, Youlia Khlynina.
- Produit par les Studios « Disney »

Ce film-almanach composé de sept récits sur le bonheur est le résultat d’un concours national organisé par les studios pour les jeunes cinéastes.

D’éminents cinéastes russes ont fait partie du jury du projet : Vladimir Grammatikov, Alexandre Borodianski, Pavel Lounguine, Sergueï Oursouliak, Alexeï Outchitel, Vladimir Khotinenko, Pavel Tchoukhraï, Véra Soumenova.

« Le Bonheur à portée de main » relate comment l’achat d’un vélo a donné au personnage du film la chance de rencontrer l’amour. Le court-métrage « Bon voyage » est l’histoire de deux sœurs qui, avec le temps, se sont éloignées l’une de l’autre, et seul un tragique accident leur fait véritablement apprécier leurs liens familiaux. « La Princesse du cirque » raconte comment le choix d’un prénom pour une petite fille, née dans une famille d’artistes de cirque, se transforme en kaléidoscope de récits émouvants. Le sujet de « L’Aventure commence » est basé sur les paradoxes de l’ère numérique et les opportunités que l’on découvre, quand on est privé des outils de communication électroniques. Le personnage du récit « Le Dernier point » est un homme d’affaires qui croit avoir réussi sa vie. « Tous deux ensembles » parle de la rencontre de deux personnes totalement différentes, tandis que « Le Cupidon de 1ère classe » raconte l’histoire d’un ange, victime d’un amour sans réciprocité.

© dimanche 3 mai 2015, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document