Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






THEATRE
Accueil > Culture > Agenda culturel > THEATRE > Le dernier Chant d’après Tchekhov



Le dernier Chant d’après Tchekhov

Du mardi 18 avril au dimanche 7 mai 2017

Nous avons construit notre spectacle à partir de la pièce Le chant du cygne, de nouvelles (Le baron, Elle et lui,…) de Tchekhov et des Correspondances avec Olga (Olga Knipper, comédienne et femme de l’auteur).

A travers une succession de séquences, nous suivons l’itinéraire d’acteurs, d’actrice, d’un souffleur : leurs désirs, leurs rêves brisés, leurs moments de gloire, leur solitude, la peur de la vieillesse, puis la mort, … et peut-être l’oubli…

Entre gloire et désillusions. Les héros de cette pièce sont des rêveurs d’absolu, des équilibristes sur le fil. Tout cela dans une pluie de paroles vertigineuses, souvent drôles.

« Des comédiens magnifiques […] Une mise en scène remarquable de sobriété et d’originalité. A voir absolument. » La Nouvelle République

« Une somptueuse interprétation et une adaptation sublime et très personnelle. […] Des personnages fascinants et émouvants. » l’Echo Républicain

Ce spectacle a déjà été joué plus d’une trentaine de fois en province où il a reçu un accueil très chaleureux de plus de 2000 personnes et s’apprête à se jouer dans d’autres villes en France : à Chartres, à Avignon, à Saumur, à Montpellier, …

Mise en scène par Mélanie Pichot et Emmanuel Ray
Avec Fabien Moiny, Mélanie Pichot et Emmanuel Ray

Du mardi 18 avril au dimanche 7 mai 2017
Mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 20h30
Samedi à 16h et 20h30 et dimanche à 16h.

Au Théâtre de l’Epée de Bois à la Cartoucherie de Vincennes
Route du Champ de Manœuvre
75012 Paris

Réservations : 01 48 08 39 74

Billetterie

- 20 € Plein Tarif
- 15 € Tarif Réduit 1 : Groupes (+ de 10 pers), séniors, habitants du XIIe arrondissement, pass Vincennes.
- 12 € Tarif Réduit 2 : Étudiants – de 26 ans, demandeurs d’emploi, carte d’invalidité (personnes en situation d’handicap), Pass Culture
- 10 € Tarif Réduit 3 : Enfant -12 ans et groupes scolaires

Anton Tchekhov

Né à Taganrog, au sud de la Russie, en 1860, Anton Tchekhov étudie la médecine à l’Université de Moscou. Parallèlement à son activité de médecin et pour subvenir aux besoins de sa famille, très jeune il commence à écrire des textes humoristiques puis des nouvelles et des récits. Durant toute sa vie, il aura écrit plus de 700 nouvelles. De purs joyaux méconnus du grand public français. Il y a développé toute la particularité de son écriture : des phrases fines et ciselées, simples et directes, toute en délicatesse où il décrit des personnages complexes, paradoxaux, des histoires férocement comiques, profondément humaines. Puis sans arrêter son activité de nouvelliste, il commence à écrire des pièces de théâtre. Après avoir essuyé un refus de mise en scène au Théâtre Maly avec Platonov (1882), la censure pour Sur la grand route (1884) et enfin un échec cuisant avec Ivanov (1887), Tchekhov rencontre le succès avec deux pièces en un acte, Le Chant du cygne puis L’Ours. Lauréat du prix Pouchkine pour son recueil Au crépuscule (1888), il part à Sakhaline en 1890 pour y effectuer un recensement exhaustif des prisonniers du bagne en Sibérie qui fera l’objet du recueil L’Île de Sakhaline. Cette expérience l’aura marqué profondément et sera décisive dans l’écriture de ces prochaines œuvres. L’année 1896 constitue un véritable tournant dans l’œuvre et la carrière de Tchekhov par sa rencontre avec Stanislavski qui signera, au Théâtre d’Art de Moscou qu’il vient de fonder avec Nemirovitch-Dantchenko, les mises en scène de La Mouette (1898), Oncle Vania (1899), Les Trois Sœurs (1901) et enfin La Cerisaie (1904). Et c’est à partir de 1899, qu’Anton Tchekhov fait la connaissance de la jeune actrice-vedette de la troupe du Théâtre d’Art de Moscou : Olga Knipper. Au-delà de cette rencontre qui va faire d’Olga l’interprète de tous ses grands rôles, commence une correspondance qui durera 6 ans, de la naissance de leur amitié, à leur mariage en 1901. Atteint de tuberculose, Tchekhov est obligé de vivre à Yalta, durant les dernières années de sa vie. Il meurt à Badenweiler, en Allemagne, dans un sanatorium, à l’âge de 44 ans.







  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30

  A la une !


Serguiev Possad : le monastère de la Trinité-Saint-Serge...

Les Matriochkas de Semenov...

Le drapeau russe...

Ivan Aleksandrovitch Gontcharov est né à Simbirsk le 18 juin 1812...

Iouri Andropov est né le 15 juin 1914...

Alexandre Sokourov est né le 14 juin 1951 à Podorvikha...



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe


Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 01.84.19.39.44
Envoyez un mail !