Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Culture > Le film "L’Italien" (Italianetz)

Le film "L’Italien" (Italianetz)

Russie, 1998, la dévaluation du rouble frappe de plein fouet le pays. Les couches sociales les plus pauvres, déjà fragilisées par les impitoyables lois de la nouvelle dictature économique imposées par le "libre" marché, sont encore plus vulnérables. Les jeunes qui sont nés dans ce nouveau contexte, ne peuvent plus compter ni sur une aide sociale, ni sur la cellule familiale qui, en pleine désintégration n’a plus les moyens de les aider ou de les prendre en charge.

C’est la misère. C’est la famine. Les premières victimes sont les enfants et les adolescents qui, faute de points de repère, vivent régulièrement livrés à eux-mêmes dans les rues de la Russie néo-libérale. Ils sont plus d’un million... dans l’indifférence totale. Les orphelinats sont dépassés par cette réalité et leur budget suffit à peine pour la nourriture des enfants.

En 2005, le parquet de la région de Moscou a diligenté une enquête sur le financement des institutions accueillant des orphelins et des enfants privés de soutien parental. Les conclusions ont montré que le financement budgétaire des institutions pour enfants abandonnés est « insuffisant, inégal et tardif ».

En 2005, le réalisateur russe Andreï Kravchuk tourne le film "L’Italien" qui reflète le malaise de la société russe.

- Réalisé par Andreï Kravchuk
- Avec Kolia Spiridonov, Youri Itskov, Dariya Lesnikova
- Durée : 1h 30min
- Année de production : 2005
- Titre original : Italianetz

Une famille italienne vient dans une ville provinciale russe pour adopter un enfant. Le petit Vanya, âgé de six ans, leur plaît, et ils l’adoptent. Mais les copains de Vanya lui donnent le surnom "l’Italien". Une vie en Italie sans malheurs et sous le soleil attend le petit garçon, mais il décide de trouver sa vraie mère et part à sa recherche. Le directeur de la maison de l’enfance comprend que l’adoption pourrait être compromise. Avec une femme d’affaires, que l’on appelle "la Dame", ils tentent de retrouver Vanya. A part l’acteur principal qui interprète Vanya et deux jeunes filles, tous les enfants qui apparaissent dans le film ne sont pas acteurs et viennent d’un orphelinat.

L’Italien a participé à de nombreux festivals et a remporté plusieurs prix en 2005, notamment le Golden Poznan Goat au Festival Ale Kino de Pologne, le Grand Prix et la Mention Spéciale du Festival du Film International de Berlin, le prix C.I.F.E.J au Carrousel International du Film de Rimouski (Québec), le prix Cinekid Film au Festival Cinekid (Hollande) et le Grand Prix au Festival du Cinéma de Honfleur.

L’Italien a été sélectionné pour être présenté aux Oscars 2007 en tant que film étranger.

© jeudi 8 février 2007, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document