Russie.net, le web franco-russe depuis 1997 !






Voyage en Russie
Accueil > Voyage en Russie > Le lac Baïkal



Le lac Baïkal

Le lac Baïkal est le plus profond (1637 mètres), la plus grande réserve d’eau douce de la planète (20%). La transparence, la pureté cristalline de ses eaux permet de voir le fond à quarante mètres.

Le lac Baïkal, la ’Perle de Sibérie’ est le plus ancien du monde, situé dans un écrin de montagnes sauvages, en forme de croissant sur 640 kilomètres de longueur. Les trois-quart des 2000 espèces marines qui y vivent ne se trouvent nulle part ailleurs : entre autres l’omoul, cousin de la truite ; le phoque de Sibérie ; l’extraordinaire Golomyanka, poisson dont le corps transparent et sans écaille se liquéfie au-dessus de 7°C !

Situé au sud-est de la Sibérie, le lac Baïkal, d’une superficie de 3,15 millions d’hectares, est le plus ancien (25 millions d’années) et le plus profond (1 700 m) lac du monde. Baikal, c’est aussi l’eau la plus douce et transparente qui soit : un disque de 10 cm de diamètre est visible depuis la surface jusqu’à 40 m de profondeur. Il contient 20 % des eaux douces non gelées de la planète. Son ancienneté et son isolement ont produit une des faunes d’eau douce les plus riches et originales de la planète, qui présente une valeur exceptionnelle pour la science de l’évolution, ce qui lui vaut le surnom de "Galápagos de la Russie".

Le Comité de l’UNESCO a inscrit le lac Baïkal sur la base des critères naturels considérant qu’il constitue l’exemple le plus exceptionnel d’écosystème d’eau douce. Il s’agit du plus vieux et plus profond lac du monde qui contient environ 20% des réserves d’eau douce courante. Le lac Baikal représente le plus gros volume d’eau douce de surface : 23000 km3 ! Le lac contient une variété remarquable de flore et de faune endémique, d’exceptionnelle valeur pour les sciences de l’évolution. Il abrite 3500 espèces animales et végétales dont les 2/3 n’existent que dans le bassin du Baikal (endémisme).

Il est également entouré par un système d’aires protégées d’une beauté naturelle exceptionnelle. Le Comité a pris note de la confirmation des limites révisées du site, qui correspondent aux zones définies dans la Loi fédérale sur la protection du lac Baïkal (excluant les cinq zones urbaines développées). Il a également noté que la Loi spéciale du Lac Baïkal est actuellement en seconde lecture à la Douma. Il a enfin fait part de sa préoccupation en ce qui concerne certains points relatifs à l’intégrité du site, y compris la pollution, qui devraient être portés à l’attention des autorités russes.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


  Dans la même rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40

  A la une !


Six clichés sur les Russes !...
Macha - Enfants de l’Est

L’URSS des cinéastes...
Du 18 octobre au 27 décembre 2017, Paris



Flag Counter

Russie.net, le Web franco-russe


Depuis 1997, Russie.net le Web franco-russe - Envoyer un E-mail

Envoyer un Email Envoyer un Email

Tous droits réservés © France-CEI
Téléphone : 01.84.19.39.44
Envoyez un mail !