Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > La Russie administrative > Oblats de la Fédération de Russie (46) > Moscou > Le maire de Moscou Iouri Loujkov, reconduit à son poste

Le maire de Moscou Iouri Loujkov, reconduit à son poste

Ses détracteurs lui reprochent l’effacement de l’identité historique de Moscou, les problèmes de transport et d’environnement, et surtout l’atmosphère de corruption et de favoritisme dans son entourage. Le système créé par Loujkov ne tolère aucune critique du chef ni de son épouse, Elena Batourina, la femme la plus riche de Russie.

Le maire de Moscou Iouri Loujkov, reconduit à son poste, règne depuis 15 ans sur la capitale dont il a su faire une vitrine du capitalisme russe mais aussi un fief lucratif pour sa bureaucratie toute-puissante.

Nommé à la tête de la mairie en 1992 par le président russe de l’époque Boris Eltsine, Iouri Loujkov, 70 ans, a depuis été élu et réélu au suffrage universel —en 1996, 1999 et 2003 — dans cette ville de 10 millions d’habitants.

Il a été élu cette fois par le parlement local sur proposition du président Vladimir Poutine, selon les règles de la nouvelle "verticale du pouvoir" mise en place par le Kremlin.

Mais c’est surtout son système bureaucratique qui, "en se saisissant de la ville comme une pieuvre et en nourissant un culte de la personnalité, a aidé Loujkov à combattre ses rares concurrents", estime l’Institut de la Mondialisation.

Cultivant un côté populaire avec son éternelle casquette, dynamique et souvent péremptoire, le maire de Moscou est l’idole des retraités, auxquels il paie des allocations mensuelles, les "Loujkovskiïe", sans équivalent en Russie.

Il est vénéré comme "un maire efficace", ayant su faire de Moscou le premier centre économique du pays, où s’accumulent la plupart des investissements étrangers et où les salaires sont nettement supérieurs à la moyenne nationale.

Surnommé "Seigneur des anneaux" (à cause des anneaux routiers modernes dont il a entouré le centre de Moscou), il a transformé la capitale en une cité-vitrine de la croissance russe, ayant reconstruit la plus grande cathédrale détruite par les bolcheviks, remplacé les bâtiments gris soviétiques par des quartiers résidentiels à l’occidentale, inondé le centre ville de magasins, restaurants et boîtes de nuit chics.

Ses détracteurs lui reprochent l’effacement de l’identité historique de Moscou, les problèmes de transport et d’environnement, et surtout l’atmosphère de corruption et de favoritisme dans son entourage. Mais leurs voix sont à peine audibles à Moscou où le maire a déjà gagné au moins une quarantaine de procès devant des tribunaux dépendant de la mairie.

Propriétaire et directrice du plus important groupe de travaux publics basé dans la capitale russe, Inteko, contrôlant cimenteries, hôtels, usines de plastique ou entreprises agroalimentaires, cette blonde est de 26 ans sa cadette. Elle est à la tête d’une fortune estimée à au moins 2,4 milliards de dollars.

Son mari n’a pas toujours été qu’un maire-constructeur. A la fin des années 90, il a fait figure de prétendant sérieux à la succession de Boris Eltsine, jusqu’à ce que ce dernier ne choisisse un certain Vladimir Poutine, alors inconnu du grand public.

Opposant farouche des premiers réformateurs russes, et surtout du père des privatisations Anatoli Tchoubaïs, le maire de Moscou a toujours soutenu le Kremlin et ses maîtres, et souvent défendu les intérêts nationaux de la Russie jusqu’en dehors de ses frontières et notamment en Ukraine.

Affichant comme beaucoup d’hommes politique russes sa dévotion, le maire de Moscou est en outre un ennemi juré des homosexuels, dont il a interdit les parades à deux reprises, les qualifiant publiquement de l’"oeuvre du satan".

© mercredi 27 juin 2007, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document