Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Voyage en Russie > Moscou et les environs > Le métro de Moscou, le plus élégant et le plus achalandé de la planète (...)

Le métro de Moscou, le plus élégant et le plus achalandé de la planète !

Le réseau actuel, presque entièrement souterrain, n’a pratiquement pas changé depuis la chute de l’ex-URSS. Il accueille chaque jour au-delà de 8 millions de voyageurs, plus que les métros de Londres et de New York réunis !

Son efficacité du réseau est légendaire et il ne coûte que 8 roubles (40 cents) pour y accéder. Le métro de Moscou compte aujourd’hui 12 lignes dont une ligne circulaire qui fait le tour de la ville. De nouveaux prolongements sont en cours de réalisation.

Les premiers projets de métro à Moscou apparaissent au début des années 1900, mais la Première Guerre mondiale, la révolution d’octobre 1917 et la crise économique qui s’ensuit retardent le début des travaux. Entre 1917 et 1930,la population de Moscou double de volume et dépasse le cap des 4 millions d’habitants. La capitale de l’Union des républiques socialistes soviétiques(URSS) a désespérément besoin d’un métro pour désengorger son réseau de transport en surface. En juin 1931, le Parti communiste donne finalement le coup d’envoi à la construction du métro. Mais pas n’importe quel métro ! Joseph Staline profite de la construction du métro de

Moscou pour redorer l’image du pays et promouvoir son idéologie communiste. Ce sera donc le plus beau métro du monde, conçu par les meilleurs architectes de l’URSS et réalisé avec les matériaux les plus nobles ! Tout un contraste avec les autres réseaux dans le monde, qui ressemblent parfois à deségouts...Plus de 75 000 ouvriers participent à la réalisation de la première ligne du métro de Moscou ! Les premières stations du métro de Moscou ouvrent leurs portes le 15 mai 1935.

Le pays tout entier célèbre l’ouverture de ce réseau unique au monde, un véritable joyau. Des palais pour le peuple. La construction se poursuit durant les années 1930 et 1940, malgré la Seconde Guerre mondiale. Comme à Londres, le réseau sert d’abri pour la population lors des attaques de l’aviation allemande.


Les Soviétiques décident de souligner l’effort de guerre en décorant les futures stations de nombreuses œuvres d’art dédiées aux soldats de la patrie.Après la guerre, les travaux se poursuivent et de nouvelles stations sont inaugurées, toutes plus spectaculaires les unes que les autres avec leurs revêtements de marbre, leurs grandes voûtes et leurs chandeliers. Ce goût du luxe va progressivement disparaître après la mort de Staline en 1953, si bien que les stations plus récentes du réseau offrent aux voyageurs une architecture plus modeste. L’URSS n’existe plus, mais son esprit est toujours présent dans le métro de Moscou.

La Fédération de Russie compte actuellement près de 430 km de lignes de métro réparties sur 6 municipalités, Moscou, Saint-Pétersbourg, Nijni-Novgorod, Novossibirsk, Ekaterinbourg et Samara. 5 nouvelles villes devraient être prochainement équipées : Omsk (travaux débutés en 1992), Tcheliabinsk et Krasnoïarsk (travaux débutés en 1993), Kazan et Oufa-travaux débutés en 1993). Des études ont été lancées pour la construction d’un métro dans la ville de Perm.

<a
href="http://www.russie.net/russie/plan_du_metro_de_moscou.htm" target="_blank"><img
border="0" src="http://www.russie.net/russie/images/moscou_metro2.gif"
width="250" height="240">
target="_blank">Agrandir le plan du métro de Moscou

© samedi 18 mars 2000, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.