Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Voyage en Russie > Traditions > Les Oeufs décorés en bois peint

Les Oeufs décorés en bois peint

Les oeufs en bois sont tous peints à la main puis laqués. Ils représentent des paysages, des contes, des scènes traditionnelles et des copies d’icônes russes.

Les oeufs décorés en bois peint sont intimement liés à la Fête de Pâques. Un grand courant religieux
vint encourager cette coutume d’offrir des oeufs le premier dimanche après la pleine lune suivant l’équinoxe du printemps - une façon moins spirituelle de fêter la résurrection du Christ dans toute la chrétienté. Pourquoi direz-vous ? Tout simplement parce que l’église interdisait la consommation des oeufs durant les 40 jours de jeûne précédant l’avènement mais les poules ne faisaient pas Carême et continuaient à pondre. On se retrouvait donc, au matin de Pâques, avec une grande quantité
d’œufs. Il fallait donc partager la surproduction et les donner. Un panier d’œufs
frais, c’est bien, mais des oeufs colorés et peints deviennent de véritables
cadeaux que l’on peut offrir pour toutes les occasions.


Chaque pays, chaque époque a ses prédominances. La tradition n’a pas évoluée au même rythme d’une région à l’autre mais c’est au matin de Pâques qu’on s’échange des oeufs de diverses couleurs. On retrouve cette coutume chez les
Russes et les Ukrainiens, mais aussi chez les chrétiens Coptes d’Égypte du Xe au XIIe siècle et chez les Alsaciens au XVe et au XVIe siècles en Alsace.
En l’an 1200, sous Edward I en Angleterre, on retrouve dans la comptabilité du palais royal la somme de 18 pences versée pour l’achat de 450 oeufs qui devaient être peints à la feuille d’or avant d’être distribués aux membres de la famille royale. Les oeufs recouverts d’or apportent la richesse à ceux qui les
reçoivent. Cette coutume "royale" se retrouve 500 ans plus tard alors que le roi Louis XIV en fait une institution. D’une part, ses gens devaient lui apporter le plus gros oeuf pondu en son royaume durant la semaine sainte et, lui-même, le jour de Pâques, entouré de grandes corbeilles, distribuait en personne des oeufs peints à la feuille d’or à ses courtisans aussi bien qu’à sa valetaille.
Plus tard, l’œuf devint monnaie et, chaque année, dans Paris, les ecclésiastiques parcourait les rues de Paris, le panier sous le bras, pour recevoir leurs redevances ecclésiastiques.

Les oeufs ukrainiens

Les oeufs avaient d’abord des motifs reliés aux vœux et à la
prière. Par exemple, on peignait de petits soleils pour obtenir du beau temps,
des épis pour de belles récoltes, etc. Maintenant, ils sont peints surtout de
dessins géométriques selon une technique rappelant celle du batik. On applique
une couleur à la fois, du clair au plus foncé en enduisant la coquille de cire
et en enlevant seulement le motif désiré selon la couleur choisie : le rouge,
le noir, le jaune et l’orangé sont les teintes dominantes. Puis on les cuit au
four. Ils deviennent brillants et durs, de véritables oeuvres d’art !

Pour voir d'autres oeufs décorés en bois peint, cliquez ici!Les oeufs style Fabergé

Les œufs de Pâques impériaux sont les réalisations les plus célèbres de Carl Fabergé. Entre 1885 et 1916, les tsars Alexandre III et Nicolas II commandent cinquante-quatre de ces objets éblouissants pour les offrir aux tsarines Marie et Alexandra Feodorovna à l’occasion des fêtes pascales.
Plus d’informations, cliquer ici !

© lundi 25 novembre 1996, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document