Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > Archives > 2005 > ’Lire’ en Fête 2005 : lectures russes et slaves en France

’Lire’ en Fête 2005 : lectures russes et slaves en France

14, 15, 16 octobre 2005

Moment privilégié de dialogue et d’expression de la diversité culturelle, Lire en Fête invitera pendant trois jours à partager le livre, la lecture, l’écrit, la création littéraire partout en France et dans plus de 100 pays dans le monde. Les acteurs de la ’chaîne du livre’ : auteurs, traducteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires, se mobiliseront les 14, 15 et 16 octobre prochains pour organiser des milliers de manifestations et sensibiliser tous les publics, notamment ceux qui sont éloignés du livre.

PROGRAMME :

- THEATRE DES QUARTIERS D’IVRY (94)

Dimanche 16 octobre 2005, ’Une grande scientifique polonaise racontée par une artiste russe’

Auditorium Antonin Artaud Huit tonnes de pechblende
Lecture-spectacle sur la vie de Marie Curie
Texte de Evelyne Loew
lecture dirigée par Julia Zimina
Avec Julia Zimina : Marie Sklowska
Curie Maryse Aubert : Irène Joliot Curie, sa fille Etienne Coquereau : la voix Régie Sylvie Vautrin, Francis Canévet
Costume Dominique Rocher
Entrée libre
Réservation indispensable : 01 43 90 11 11


- Librairie Merligane 43000 Le Puy-en-Velay
42 boulevard Saint Louis

Le 14 octobre à 17h30 : Danièle Nicolas, poète de Lozère viendra dire ses textes pour adultes et pour enfants. Le 15 octobre vers 17h : J.L Courriol traducteur de langue roumaine et professeur à la faculté de Lyon, lira des extraits d’auteurs roumains et fera partager au public sa passion pour cette culture.


- Bibliothèque Saint-Simon (75007 Paris )

Le vendredi 14 octobre (18h30) : Les âmes russes de Tchekhov
Adresse : 116, rue de Grenelle Mairie du 7e
Deux comédiennes Sophie Gubri et Susanne Schmidt, dont la complicité relève d’un passé théâtral commun, nous transmettent avec enthousiasme leur tendresse pour Tchekhov.


- Lire l’Europe avec la RATP : Le quartier Saint-Germain

Dimanche 16 octobre à 16h : Nicolas Pignon lit des fragments de L’ignorance, de Milan Kundera (Moravie)

Dans le quartier Saint-Germain, investi à l’occasion de Lire en fête, un bus de la RATP propose au public de Lire l’Europe, à travers la lecture de sept textes d’auteurs contemporains européens (Karl Norac, Jean Echenoz, Claudio Magris, Enrique Vila-Matas, Georges Steiner, Elfriede Jelinek, Antonio Lobo Antunes, Witold Gombrowicz, Milan Kundera), par sept acteurs. Pendant un mois, des extraits de ces textes seront affichés dans les médaillons des rames de métro. Marie-Christine Barrault sera la marraine de cette manifestation de découverte des littératures européennes.


- Picardie : Les Européennes

Du 10 au 23 octobre, Compagnie de l’Arcade : 03 23 65 04 90

Pour cette 4e édition des Européennes, les Balkans sont à l’honneur. À cette occasion, la Compagnie de l’Arcade initie des animations autour des œuvres d’auteurs des Balkans, dans les établissements scolaires, les bibliothèques, le centre pénitentiaire de Laon, l’hôpital et la maison de retraite de Soissons... Durant une semaine, se succèderont dans ces différents lieux, des lectures-spectacles, des ateliers de lecture à voix haute en compagnie de comédiens, des lectures publiques dans les transports en commun, des ateliers d’écriture....


- Théâtre Artistic Athévains 75011 Paris
45, rue Richard Lenoir

Le vendredi 14 octobre (19h) : Lecture d’auteurs russes contemporains menée par Julia Zimina.

Les nouvelles courtes de Louri Bouïda traduites par Sophie Benech, publiées sous le titre "La fiancée prussienne" (éd. Gallimard) ; Extraits du roman "Funérailles d’une sauterelle" de Nicolaï Kononov traduit par Hélène Henry (éd. Cherche-midi 2003) ; Une nouvelle de Mikhaïl Chichkine "Les leçons de calligraphie" traduite par Christine Zeytounian-Beloüs publiée dans le recueil "Les auteurs russes contemporains" (éd. Fayard) ; Une nouvelle d’Irina Polianskaïa "Le pauvre coeur de Mania", traduite par Antonina Roubichou-Stretz ; Et sous réserve, on lira en russe et en français quelques poésies de Véra Pavlova de son recueil "L’animal céleste", traduits par Jean-Baptiste et Hugo Para (éd. L’escampette).


- Bibliothèque FAIDHERBE 75011 Paris
18, rue Faidherbe
Ouverte le 14 octobre 2005, de 13h à 19h et le 15 octobre 2005, de 10h à 18h.

Le 15 octobre 2005, à 15h : " Russie(s) d’aujourd’hui " :
Lecture/parcours du répertoire dramatique contemporain, sous forme de tableaux vivants et chants polyphoniques, présenté par M.C. Autan-Mathieu, avec la Cie A vol d’oiseau


- Maison d’Europe et d’Orient 75012 Paris
Adresse : 3, passage Hennel

Du vendredi 14 au samedi 15 octobre :

- Ven. 14 et sam. 15 oct. en soirée : Projection d’entretiens avec différents auteurs, sur un écran provisoire avenue Daumesnil.
- Ven. 14 oct. en soirée : Lectures en continu pour spectateurs uniques dans le cadre de la Nuit des Libraires, lectures de textes d’auteurs d’Europe orientale et centrale, et récit sur ces régions.
- Sam. 15 oct.(20h30) : Rencontre autour de la traduction avec Séverine Magois et Mireille Robin, animée par Michel Bataillon.
Avec : Dzevad Karahasan, sam. 15 oct., 20h30 : Participation à la rencontre et au débat sur la traduction, avec Mireille Robin qui a notamment traduit un certain nombre de ses oeuvres.

Slobodan Snajder, sam. 15 oct., 20h30 : Participation à la rencontre et au débat sur la traduction, avec Mireille Robin qui a notamment traduit un certain nombre de ses oeuvres.

Goran Stefanovski, sam. 15 oct., 20h30 : Participation à la rencontre et au débat sur la traduction avec Séverine Magois qui a traduit sa pièce "Hotel Europa".


- Théâtre de l’Opprimé 75012 Paris
Adresse : 80, rue du Charolais

Sam. 15 octobre à 15h : Lectures-rencontres animées par Dominique Dolmieu, avec la participation de Dzevad Karahasan (Sarajevo), Slobodan Snajder (Zagreb) et Goran Stefanovski (Skopje/Cambridge). Lectures d’extraits de "La Roue de Sainte Catherine" de Dzevad Karahasan, par Yveline danard (Théâtre Inachevé).

Dzevad Karahasan, sam. 15 octobre à 15h : Rencontre-débat.

Slobodan Snajder, sam. 15 octobre à 15h : Rencontre-débat.

Goran Stefanovski, sam. 15 octobre à 15h : Rencontre-débat.


- Théâtre du Rond-Point 75008 Paris (Métro : Franklin D.Roosevelt)
2 bis avenue Franklin D.Roosevelt

Vendredi 14 octobre 2005 à 12h30 : Lectures et rencontre entre « auteurs d’ici et des Balkans » , en partenariat avec les EAT (Ecrivains Associés du Théâtre).

Lectures d’extraits du Faust croate de Slobodan Snajder par Dominique Dolmieu (Théâtre de Syldavie)...

Rencontre animée par Dominique Dolmieu et Bagheera Poulin, avec la participation de Dzevad Karahasan, auteur dramatique bosniaque, Slobodan Snajder, auteur dramatique croate, Goran Stefanovski auteur dramatique macédonien...


- Lire l’Europe 75006 Paris
Place Saint-Germain -des-Prés

Samed 15 et Dimanche 16 à 15h, 16h, 17h, 18h
Sept séquences de 45 minutes, par sept acteurs, font entendre les textes de sept auteurs contemporains européens.

Les auteurs et les textes pressentis : Jean Echenoz, Au piano, Editions de Minuit
Elfriede Jelinek, discours de réception du prix nobel de littérature.

- Milan Kundera, L’ignorance, Editions Gallimard
- Antonio Lobo Antunes, Livre de chroniques, Editions Christian Bourgeois
- Claudio Magris, Utopie et désenchantement, Editions Gallimard
- Carl Norac, Métropolitaines, Editions de l’Escampette
- Enrique Vila-Matas, Paris ne finit jamais, Editions Christian Bourgeois


- Théâtre du Rond-Point 75008 Paris (Métro : Franklin D.Roosevelt)
2 bis avenue Franklin D.Roosevelt

Vendredi 14 octobre 2005 à 14h30 : Vernissage des nouvelles publications aux éditions l’Espace d’un instant, en présence des auteurs :

- La Roue de sainte Catherine de Dzevad Karahasan traduit du bosniaque par Mireille Robin, préface Mustapha Aouar ;
- Le Faust croate de Slobodan Snajder traduit du croate par Mireille Robin, préface de Michel Bataillon ;
- Hôtel Europa de Goran Stefanovski, traduit de l’anglais par Séverine Magois, préface de Chris Torch.


- Médiathèque Max Pol Fouchet 69700 Givors Rhône-Alpes
5, place Henri-Barbusse

Sam. 15 octobre 2005 : Textes et musique d’Europe Centrale

Sam. 15 octobre : lectures à voix haute de textes d’auteurs d’Europe Centrale dans une "caravane poétique" située devant la médiathèque.

17h : concert de musique roumaine par un violoniste et un accordéoniste suivi d’échanges avec le public.


- Librairie Raconte moi la Terre 69002 Lyon
38, rue Thomassin

Le vendredi 14 octobre : Nuit de l’Europe
Ouverture jusqu’à minuit

Présence de l’ensemble des libraires. Coktail offert aux clients.

Deux comédiens de la compagnie "Nez sur terre" effectueront un parcours dans la librairie et liront des textes d’auteurs européens.

Au café de la librairie : concert de musique d’Europe de l’Est (polyphonie) par la chorale Escales.


- Centre socio-culturel Jean Prévost 76800 Saint-Etienne-du-Rouvray
Place Jean Prévost

Le dimanche 16 octobre : ’Film Odyssée Jules Verne’

Projection de films pour public familial : "Vingt mille lieues sous les mers" (1915), "Les enfants du capitaine Grant" version soviétique en français, "La destinée de Jean Morenas" film de Michel Verne. (Titres sous réserve).


- Studio de la Comédie Française 75001 Paris
Carroussel du Louvre, 99, rue de Rivoli

Dimanche 16 octobre à 15h : Rencontre animée par Dominique Dolmieu, avec la participation de Dzevad Karahasan (Sarajeco), Slobodan Snajder (Zagreb) et Goran Stefanovski (Skopje/Cambridge).

Lectures d’extraits de "Hotel Europa" de Goran Stefanovski, par Catherine Boskowitz (Collectif 12), avec Philippe Chateau, Anna Mortley, Frédéric Fachéna, Marcel Mankita, Monique Bourgeois, Stéphanie Chêne, Marie-Luce Liberge et Laurent Claret.

Avec :

- Dzevad Karahasan, dim. 16 octobre à 15h : Rencontre-débat.

- Slobodan Snajder, dim. 16 octobre à 15h : Rencontre-débat.

- Goran Stefanovski, dim. 16 octobre à 15h : Rencontre-débat aprés la lecture de sa pièce.


LIRE en fête à Saint-Pétersbourg

Du 17 au 28 octobre 2005

Le consulat français de Saint-Pétersbourg vous invite à découvrir « Lire en Fête », un moment privilégié de dialogue et d’expression de la diversité culturelle. Du 17 au 28 octobre 2005, découvrez un large programme de manifestations culturelles (expositions, ateliers, contes, théâtres, rencontres,...) autour de la culture, de la littérature et de la langue française dans plus de 70 bibliothèques de Saint-Pétersbourg !

Toujours dans le cadre de « Lire en fête » la Médiathèque accueillera l’exposition « Motifs de Paris et de Saint-Pétersbourg à travers trois génération d’artistes de la famille Shaguin » du 17 octobre au 11 novembre.

Rencontres avec l’écrivain Benoît Duteurtre dans le cadre de « Lire en Fête »

- le 18 octobre à 17h00à la bibliothèque Maïakovski

- le 19 octobre à 18h30 à la médiathèque de l’Institut français

Benoît Duteurtre, arrière-petit-fils de René Coty, président français sous la IVème République, naît près du Havre en 1960. Avant tout passionné de musique, il entre en faculté de musicologie en 1977. En 1982, Samuel Beckett, à qui il a montré ses premiers textes, lui conseille de publier sa première nouvelle dans la revue « Minuit ». Mais ce n’est qu’en 1985, lors de la publication de son premier roman « Sommeil perdu », qu’il commence à vivre de sa plume. Depuis lors, Benoît Duteurtre a signé plus d’une dizaine de livres, souvent récompensés, comme « Drôle de temps » qui lui vaut le Prix de la Nouvelle de l’Académie Française » et surtout « Le voyage en France » pour lequel il obtient le Prix Médicis en 2001, mais aussi fréquemment décriés.

Car Duteurtre ne craint pas d’affronter des sujets sensibles de notre temps. Dans un style aisé et coulant, il pose ainsi son regard sur quelques phénomènes typiques de notre monde contemporain. Et sous l’apparente douceur du ton, apparaissent très vite l’humour et la causticité de la satire. Les sujets abordés sont des plus divers : l’auteur s’intéresse au monde de l’entreprise et à l’univers journalistique dans « La rebelle », à l’art contemporain dans « Requiem pour une avant-garde », ou encore au mileu gay dans « Gaieté parisienne » et plus récemment aux nouvelles technologies avec son roman « Service clientèle ». Certains louent la lucidité de son regard et sa libre dénonciation des absurdités de notre société. D’autres critiquent à l’inverse son moralisme et son excès de caricature. Il n’en est en tout cas aucun que Duteurtre laisse de marbre...

Infatigable, Benoît Duteurtre est loin de se limiter à l’écriture. Ainsi n’a-t-il jamais quitté sa passion première, la musique. On le retrouve chaque samedi matin animant une émission, « Etonnez-moi Benoît », sur France Musique. Il a aussi créé une association, « Musique Nouvelle en Liberté », destinée à soutenir et promouvoir les jeunes compositeurs, et a composé en 2004 une comédie musicale, « Viva l’Opéra Comique » qui a obtenu un grand succès lors de sa représentation. Il nous faut encore mentionner sa collaboration fréquente en tant que critique littéraire et musical avec Marianne, Le Figaro ou encore Paris-Match et sa participation au sein du comité de lecture des Editions Denoël.

© vendredi 14 octobre 2005, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.