Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > La Russie administrative > Républiques autonomes (21) > Tchétchénie > Medvedev dénonce les ’meurtres politiques’ dans le Caucase

Medvedev dénonce les ’meurtres politiques’ dans le Caucase

Au moins vingt-deux personnes y ont été abattues cette semaine, parmi lesquelles sept femmes tuées par balles au Daguestan.

Le président russe, Dmitri Medvedev, a dénoncé les "meurtres politiques" visant à déstabiliser le Caucase, qui connaît un regain de violences, et a appelé l’homme fort pro-Kremlin de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, à tout faire pour retrouver les coupables.

"Toute la série de meurtres politiques et tentatives de meurtres a pour objectif de déstabiliser la situation dans le Caucase", a déclaré M. Medvedev en évoquant les récents assassinats de défenseurs de droits de l’Homme en Tchétchénie et l’attentat contre le président de l’Ingouchie, deux républiques instables du Caucase.

Elucider ces crimes et capturer leurs auteurs "est une tâche commune pour toutes les autorités, et pas seulement les autorités fédérales", a souligné le président russe à l’issue d’une rencontre avec la chancelière allemande, Angela Merkel à Sotchi (sud de la Russie).

Deux militantes d’ONG russes, Zarema Sadoulaeva et Natalia Estemirova, ont été assassinées en moins d’un mois et demi en Tchétchénie, où des représentants de ces organisations ont déploré que leur travail soit de plus en plus difficile.

M. Medvedev s’est adressé en particulier au président tchétchène, Ramzan Kadyrov, en lui demandant de "tout faire pour retrouver et démasquer les meurtriers".

La chancelière allemande a elle aussi exigé que "tout soit mis en oeuvre" pour retrouver les auteurs de ces actes, ajoutant que M. Medvedev lui avait "assuré que ce serait le cas".

Les enquêtes ouvertes pour ces deux assassinats n’ont jusqu’ici rien donné, tandis qu’un membre de l’ONG Memorial a accusé M. Kadyrov d’être derrière l’hommicide de Natalia Estemirova fin juin, ce que le président tchétchène a nié.

Zarema Sadoulaeva avait été enlevée et tuée début août avec son mari.
La plupart des meurtres de défenseurs des droits de l’Homme et de journalistes, dont celui d’Anna Politkovskaïa, n’ont jamais été élucidés, sans parler des enlèvements et des meurtres qu’ils dénonçaient.

Les déclarations de M. Medvedev interviennent alors qu’un regain de violence a été constaté dans des républiques du Caucase en proie à une rébellion islamiste et séparatiste aux coutours mal définis.

Au moins vingt-deux personnes y ont été abattues cette semaine, parmi lesquelles sept femmes tuées par balles au Daguestan.
En Ingouchie, le président, Iounous-Bek Evkourov, avait été grièvement blessé dans un attentat perpétré fin juin. Il avait été nommé à la tête de l’Ingouchie en octobre 2008 pour tenter de stabiliser cette république frontalière de la Tchétchénie.

Mercredi, le ministre ingouche de la Construction, Rouslan Amerkhanov, a été tué par balles par des inconnus qui ont fait irruption dans son bureau.

La situation dans le Caucase est hors de tout contrôle et empire chaque jour. En termes de statistiques, on a constaté une forte hausse de la violence après l’arrêt de l’opération antiterroriste en Tchétchénie.
Kremlin avait décidé en avril de mettre un terme à l’opération antiterroriste en vigueur en Tchétchénie depuis près d’une décennie, le Kremlin estimant que M. Kadyrov avait la situation bien en mains.

La fin de l’opération antiterroriste met en relief l’échec cette opération conduite par les services de sécurité russes. L’opposition islamiste apparaît plus forte qu’elle ne l’a été. Le régime antiterroriste n’a donné aucun résultat concret. Ce qui se passe actuellement montre que la résistance est très forte. Cette situation est en fait une guerre civile latente....

© dimanche 16 août 2009, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.