Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Archives > 2003 > ’Platonov ’ de Tchekhov à la Comédie-Française !

’Platonov ’ de Tchekhov à la Comédie-Française !

La saison 2003-2004

Cette pièce de jeunesse, inachevée, que Tchekhov aurait entrepris d’écrire en 1881, à vingt et un ans, en même temps que des contes humoristiques qu’il vendait aux journaux pour faire vivre sa famille, révèle un auteur à la fois cruel et insolite, qui livre une critique de tous les niveaux de la société qui l’entoure : propriétaires cultivés, nouveaux riches, militaires, médecins, enseignants, moujiks ou rigands. On y trouve aussi en germe les grands thèmes qui seront développés dans La Cerisaie, Oncle Vania et La Mouette.

Comme chaque été, toute une petite société de voisins et d’amis se retrouve en villégiature au fin fond de la province russe, chez la jeune veuve Anna Petrovna. Platonov en fait partie. Jeune aristocrate ruiné, il est devenu instituteur, par dépit et pour marquer sa révolte vis-à-vis de son défunt père et de la société qu’il juge abjecte. Hâbleur, brillant et séducteur, il est admiré des uns et jalousé des autres. Cette année, les retrouvailles avec Sofia, femme qu’il aima autrefois et qui fut témoin des ambitions de ses vingt ans, décuplent sa fougue et sa morgue désespérées. Explications, adultères, trahisons, alcool : la fête tourne au drame.

Né en 1860 à Taganrog, dans une famille modeste, Anton Tchekhov entreprend à Moscou des études de médecine qu’il délaisse pour la littérature. Il commence par publier des contes humoristiques avant de trouver sa voie, celle de romancier et de dramaturge passionné par les brûlants problèmes de la personnalité et de la vie humaine. Il passa de nombreuses années dans sa petite propriété de Mélikhovo, proche de Moscou, où il écrivit la plus grande partie de son œuvre. Après avoir fait un four au théâtre Alexandrinski de Saint-Pétersbourg, sa pièce La Mouette connut un succès remarquable au Théâtre d’Art deStanislavski et de Némirovitch-Datchenko à Moscou. Cette pièce scella la collaboration fructueuse entre ces trois hommes au Théâtre d’Art où virent le jour Oncle Vania (1899), Les Trois Sœurs (1900) et La Cerisaie (1904). Atteint de la tuberculose, Tchekhov meurt en 1904 à Badenweiler en Allemagne lors d’un voyage de cure juste après avoir épousé, en 1903, Olga Knipper, jeune actrice du Théâtre d’Art qui interpréta le rôle de Liobov Andreevna dans La Cerisaie.

Auteur dramatique, metteur en scène, professeur au Conservatoire national d’art dramatique, Jacques Lassalle a fondé le Studio-Théâtre de Vitry-sur-Seine en 1967, dirigé le Théâtre national de Strasbourg de 1983 à 1990, avant d’être nommé Administrateur général de la Comédie-Française où il restera jusqu’en 1993. Il a mis en scène plus d’une centaine de spectacles, en France et à l’étranger, et otamment à la Salle Richelieu : La Fausse Suivante de Marivaux, La Comtesse d’Escarbagnas, George Dandin et Dom Juan de Molière (en tournée cet automne), La Serva amorosa de Goldoni, ainsi qu’au Théâtre du Vieux-Colombier : Le Silence et Elle est là de Nathalie Sarraute et Les Papiers d’Aspern d’Henri James, repris cette saison.

Du samedi 22 novembre à fin mars 2004 en alternance
Comédie-Française
1 place Colette
Paris 1er
BP 2141 - 75021 Paris Cedex 01

© mercredi 27 août 2003, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document