Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Infos > Politique > Poutine ne voit rien d’"anormal" dans la vague de contestation en (...)

Poutine ne voit rien d’"anormal" dans la vague de contestation en Russie

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a estimé samedi qu’il n’y avait rien d’anormal à ce que "tout bouillonne" en Russie, confrontée à une importante vague de contestation, en pleine période électorale, ajoutant qu’il s’agissait du "prix à payer pour la démocratie".

"Nous sommes au milieu d’un cycle politique, les élections législatives sont terminées et l’élection présidentielle va commencer", a déclaré M. Poutine, qui s’adressait aux Russes pour la nouvelle année, selon des images retransmises par la télévision.

"Lors de telles périodes, les hommes politiques exploitent toujours les sentiments des citoyens, tout est un peu déstabilisé, tout bouillonne, mais c’est le prix à payer pour la démocratie. Il n’y a rien d’anormal là-dedans", a-t-il ajouté.

Le régime de Vladimir Poutine fait face au plus important mouvement de contestation depuis son arrivée au sommet du pouvoir en 2000, et cela à un peu plus de deux mois de la présidentielle, en mars, à laquelle il est candidat pour un troisième mandat au Kremlin après ceux accomplis entre 2000 et 2008.

Le 24 décembre, entre 70.000 et 100.000 personnes ont manifesté dans Moscou pour réclamer l’annulation des législatives et une "Russie sans Poutine". Le 10 décembre déjà, l’opposition avait rassemblé des dizaines de milliers de personnes, une mobilisation exceptionnelle pour la Russie.

M. Poutine a cependant minimisé à plusieurs reprises l’importance du mouvement de contestation et estimé qu’un dialogue avec les opposants était impossible, jugeant ce mouvement trop désorganisé, sans leader, ni programme.

Samedi néanmoins, le Premier ministre a tenu à s’adresser et à souhaiter la bonne année à tous les Russes, quelles que soient leurs opinions politiques.

"Je veux souhaiter bonheur et prospérité à tous nos concitoyens, quel que soit leur penchant politique, à ceux de gauche, de droite, du haut, d’en bas", a-t-il déclaré.

© samedi 31 décembre 2011, par Russie.net avec AFP

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document