Russie.net

Le Web franco-russe

Accueil > La Russie administrative > Territoires administratifs (ou kraïs) > Kraï du Kamtchatka > Programme de développement touristique dans la région du Kamtchatka (...)

Programme de développement touristique dans la région du Kamtchatka (extrême-Orient russe)

Le gouverneur de la région du Kamtchatka (extrême-Orient russe) Mikhaïl Mashkhovtsev est venu en France avec 40 autres gouverneurs russes pour présenter des projets au salon de l’immobilier MIPIM à Cannes.

Les Volcans du Kamchatka offrent un paysage à la beauté naturelle exceptionnelle, avec de grands volcans symétriques, des lacs, des rivières sauvages et un littoral spectaculaire. Le bien contient aussi des phénomènes naturels de très grande qualité avec des frayères à saumon et de grandes concentrations d’espèces sauvages (les colonies d’oiseaux de mer) le long du littoral de la mer de Béring.

Le gouverneur de la région du Kamtchatka (extrême-Orient russe) Mikhaïl Mashkhovtsev a présenté un programme de développement touristique, notamment de ski alpin, visant à long terme une candidature aux Jeux olympiques d’hiver.

La participation massive des régions russes au salon a été encouragée par le ministre russe du développement économique Guerman Gref.

Le gouverneur a défendu deux projets d’investissements pour le Kamtchatka, région de 150.000 km2 avec un budget de 12 milliards de roubles (360 M EUR) pour 350.000 habitants.

Il s’agit :

- d’un hôtel de 60 chambres à Petropavlovsk, la capitale, pour lequel 2 hectares ont été dévolus, représentant un investissement de 15 millions de dollars, et

- d’une station de ski de 28 hectares pour un budget de 24 millions de dollars, non loin de Petropavlovsk, qui se trouve à 9 heures d’avion de Moscou.

La région n’attire pour l’instant que des amateurs de tourisme extrême, des chasseurs d’ours, le plus souvent américains, ainsi que 6 à 7 escales de croisières maritimes par an.

Le principal argument en faveur de ce programme :

- 8 mois d’hiver avec neige garantie sur des flancs volcaniques surplombant des vallées de geysers et de rivières d’eaux minérales.

En 1996 le Comité de l’UNESCO a inscrit les volcans du Kamtchatka sur la liste du patrimoine mondial considérant qu’il s’agit d’une des régions volcaniques les plus remarquables du monde. Le site contient une forte densité de volcans actifs et une grande variété de types de volcans ainsi qu’une grande diversité de caractéristiques volcaniques associées. La situation péninsulaire entre une grande masse continentale et l’océan Pacifique lui ont donné ses caractéristiques uniques avec des concentrations importantes de faune sauvage.

C’est l’une des régions volcaniques les plus exceptionnelles du monde, avec une forte densité de volcans actifs et une grande variété de types et de caractéristiques volcaniques associés. Les six sites aujourd’hui inclus regroupent la plupart des caractéristiques volcaniques de la péninsule du Kamchatka. L’interaction du volcanisme avec les glaciers actifs forme un paysage dynamique d’une grande beauté. Le site abrite de très nombreuses espèces, dont la plus grande diversité connue de salmonidés, et des concentrations remarquables de loutres de mer, d’ours bruns et d’aigles marins de Stellar.

Le site agrandi correspond, sur le plan biologique, à six îles et sa situation géographique entre une grande masse continentale et l’océan Pacifique lui donne ses particularités. Les processus naturels sont en cours avec une activité volcanique et une colonisation permanente.

Les Volcans du Kamchatka contiennent une gamme particulièrement diverse de flore paléarctique (y compris plusieurs espèces menacées au plan national et au moins 16 espèces endémiques), des espèces d’oiseaux dont l’aigle de Steller (50 pour cent de la population mondiale), le pygargue à queue blanche, le faucon gerfaut et le faucon pèlerin, attirés par les saumons qui viennent frayer dans la région. Les rivières qui se trouvent à l’intérieur et à proximité du site contiennent la plus grande diversité connue au monde de salmonidés. Les 11 espèces de saumons du Pacifique coexistent dans plusieurs rivières du Kamchatka.

© samedi 18 mars 2006, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.