Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Voyage en Russie > Patrimoine mondial de l’Unesco > Steppes du Bassin d’Ubs Nuur

Steppes du Bassin d’Ubs Nuur

Patrimoine mondial d’UNESCO depuis 2003

L’Ubs Nuur lui-même est un habitat important pour les oiseaux d’eau ainsi que pour les oiseaux qui migrent au sud de la Sibérie.

- Zone tampon : 170790 ha
- Ubs Aimag, Zavhan Aimag, Huvsgul Aimag (Mongolie) ; Mongun-Taiga Kojuun, Ovur Kojuun, Tes-Khem Kojuun, Ersin Kojuun (Touva)

Le Bassin d’Ubs Nuur, qui couvre une surface de plus de un million d’hectares, est le bassin fermé le plus septentrional d’Asie centrale. Il tire son nom de l’Ubs Nuur, un grand lac peu profond et très salé, qui joue un rôle important dans la vie des oiseaux migrateurs, tant aquatiques que marins. Le site, divisé en douze aires protégées, comprend une vaste gamme d’écosystèmes qui représentent les principaux biomes de l’Eurasie orientale. L’écosystème steppique entretient une riche diversité d’oiseaux et le désert un certain nombre de gerbilles, gerboises et putois marbrés rares. Les montagnes sont d’importants refuges pour le léopard des neiges (une espèce menacée), l’argali et le bouquetin d’Asie.

Le système lacustre salé fermé de l’Ubs Nuur est d’importance scientifique internationale en raison de ses régimes climatique et hydrologique. En raison de l’immuabilité de l’utilisation pastorale nomade des pâturages du bassin depuis des milliers d’années, les programmes de recherche actuels devaient être en mesure de révéler le rythme auquel l’Ubs Nuur (ainsi que d’autres lacs plus petits se trouvant dans le bassin) est devenu salin (et eutrophe). Ces processus sont en cours et, en raison de ses caractéristiques géophysiques et biologiques uniques, le bassin a été choisi par le Programme géologique international pour l’étude du réchauffement climatique.

Le site d’Ubs Nuur comprend une vaste gamme d’écosystèmes qui représentent les principaux biomes de l’Eurasie orientale, avec un certain nombre d’espèces de plantes endémiques. Bien que le bassin soit habité et qu’il ait servi au pastoralisme nomade depuis des milliers d’années, les montagnes, les forêts, les steppes et les déserts sont des habitats extrêmement importants pour toute une variété d’animaux sauvages qui, dans bien des cas, sont menacés ou même en danger critique d’extinction.

L’écosystème steppique entretient une riche diversité d’oiseaux et les déserts un certain nombre de gerbilles, gerboises et putois marbrés rares. Les montagnes de la partie occidentale du bassin sont d’importants refuges pour le léopard des neiges menacé au plan mondial, l’argali et le bouquetin d’Asie. L’Ubs Nuur lui-même est un habitat important pour les oiseaux d’eau ainsi que pour les oiseaux qui migrent au sud de la Sibérie.

© dimanche 5 octobre 2008, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document