Russie.net

La communauté russe en France et infos sur la Russie

Accueil > Infos > Société > Un journaliste critiquant l’URSS condamné pour une phrase

Un journaliste critiquant l’URSS condamné pour une phrase

Un journaliste critiquant l’URSS a été condamné après la plainte d’un vétéran. ’La phrase qui doit être démentie est +votre patrie n’est pas la Russie, votre patrie c’est l’URSS, et Dieu merci elle n’existe plus depuis 18 ans+’.

Le journaliste russe Alexandre Podrabinek a été condamné mercredi à verser 1.000 roubles (23 euros) de dommages à un vétéran de la Seconde guerre mondiale qui avait porté plainte contre la publication d’un article critiquant l’Union soviétique.

Le journaliste, qui travaille notamment pour la rédaction russe de RFI, doit aussi publier un démenti de l’une des phrases de son article, a indiqué son avocat Vadim Prokhorov.

"La phrase qui doit être démentie est +votre patrie n’est pas la Russie, votre patrie c’est l’URSS, et Dieu merci elle n’existe plus depuis 18 ans+", a expliqué l’avocat.

"Que démentir ? La chute de l’URSS ou le fait que cet ancien combattant soit né en URSS ?", s’interroge Me Prokhorov, qui compte faire appel.

M. Podrabinek avait déclenché une vaste polémique à l’automne 2009 en publiant un article pour dénoncer la décision de la mairie de Moscou de débaptiser un restaurant, appelé "Antisoviétique", après une plainte d’anciens combattants de la Seconde guerre mondiale.

Le journaliste, qui dit avoir reçu des menaces, a vécu caché pendant plusieurs semaines, alors que le mouvement de jeunes pro-Kremlin, Nachi (les Nôtres), organisait des manifestations devant son domicile.

Nachi a ensuite attaqué en justice plusieurs médias occidentaux, dont le quotidien français Le Monde, qui avaient couvert l’affaire, les accusant d’avoir porté atteinte à l’image et à la réputation de l’organisation.

Alexandre Podrabinek a été emprisonné pendant huit ans au Goulag à la fin des années 1970 pour des publications clandestines dans lesquelles il dénonçait notamment l’utilisation répressive de la psychiatrie en URSS.

© vendredi 29 janvier 2010, par Russie.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document